Modèle de Brooke Castillo : adoptez de nouvelles pensées

Le modèle de Brooke Castillo va venir boucler ce cycle de découverte du mécanisme de nos pensées.

Il apport une grille de lecture pour décomposer et comprendre comment nos pensées produisent les résultats sur notre vie.

Cycle que nous avions commencé avec les colonnes de Beck pour apprendre à gérer ses émotions.

Par ailleurs, au fil des articles, nous avons bien compris que notre cerveau travaillait souvent en automatique.

Par conséquent, nous faisons face à de nombreux biais cognitifs et il nous est impossible de contrôler les pensées qui se présentent à nous.

En effet, nous n’avons aucun contrôle sur ce processus. De fait, les seules actions qui dépendent de nous sont :

  • De décider de la place que nous donnons à ces pensées dans notre vie.
  • Des pensées que l’on privilégie, donc de leur importance.
  • De s’exercer à penser de façons différentes, à modifier ou acquérir d’autres mécanismes.

Le modèle va nous permettre de travailler ces trois points au travers d’un cheminement simple et qui s’applique à toutes les situations.

Le modèle en détail

Coach renommée, Brook Castillo a fondé “The Life Coach School” en 2007, publié 3 ouvrages (non traduits) et animé des podcasts très suivis aux US.

Le modèle qu’elle propose ne repose pas sur ses propres découvertes. Mais il a l’avantage de nous aider à formaliser et analyser, de façon intuitive, le principe de nos pensées… et surtout leurs résultats. Il repose sur un concept fondamental :

“Tout est la conséquence d’une pensée.”

Que ce soient les objets de notre quotidien, les grands concepts politiques, sociaux, les organisations… Tout repose sur le fait que, à un moment, une personne ait eu une pensée. Ainsi, ce blog est le fruit d’une pensée. Celle que je pouvais partager avec vous tout ce qui me fait grandir.

Là où les colonnes de Beck nous permettent d’analyser, de comprendre nos sentiments, le modèle de Brooke va permettre de décomposer le fonctionnement de nos pensées et d’identifier celles qui nous bloquent.

La grille d’analyse

5 étapes du modèle de Brooke Castillo

Le modèle de Brooke repose sur une grille de lecture qui permet de décomposer et comprendre comment nos pensées entraînent (ou ont entraîné) les résultats que nous constatons. Qu’ils soient positifs ou négatifs.

De fait, cette analyse permet également d’identifier comment et que faire évoluer pour atteindre l’état souhaité. elle repose sur 5 étapes qui permettent de comprendre les relations de cause à effet :

  • Identifier et comprendre les circonstances qui ont déclenché le processus.
  • Comprendre les pensées qui en sont nées.
  • Identifier les émotions produites par ces pensées.
  • Comprendre les actions qui en ont découlé… ou pas.
  • Et évaluer les résultats obtenus.

Cette décomposition nous oblige à prendre le recul nécessaire à l’analyse. Mais aussi à savoir nous évaluer sans nous juger. En effet, cela biaiserait totalement le résultat.

Mais ces contraintes ne sont pas les seules règles de ce modèle.

Les règles qui régissent le modèle

  • Les circonstances sont toujours des faits ou des événements NEUTRES. Cela signifie que ce sont des faits objectifs, indéniables et vérifiables, sur lesquels nous pouvons tous nous accorder.
  • Les pensées ne sont pas des vérités. Ce sont des phrases des phrases qui expriment des jugements, des principes ou ce que l’on pense être des faits, mais qui ne sont que des suppositions néfastes.
  • Les émotions ne sont pas des pensées, mais leur manifestation physique déclenchée par notre pensée. Les émotions ne sont pas des sensations (faim, froid, mal …), qui sont générées par un processus physiologique.
  • L’action peut être une réaction ou une inaction. Décider de ne rien faire, de laisser faire ou de subir est une action.
  • Le résultat est la somme de toutes les actions, ou inactions, que nous observons physiquement ou sous forme d’un ressenti.

Mise en pratique du modèle de Brooke Castillo

L’avantage de ce modèle réside certainement dans sa simplicité et sa capacité à s’adapter à toutes les situations, qu’elles soient simples ou complexes.

Prenons, une situation des plus banale, avec des circonstances sur lesquelles nous n’avons totalement aucune action : il pleut alors que vous aviez prévu de sortir !

La version négative

La pensée classique est très souvent que notre journée est gâchée et que nous n’allons rien pouvoir faire de ce qui était prévu. De là, le sentiment qui en découle est un sentiment de frustration. Animé par ce sentiment, je vais passer ma journée à tourner en rond, à me plaindre et ressasser ma frustration. Résultat, à la fin de la journée je n’aurais rien fait, j’aurais le sentiment (justifié) d’avoir perdu ma journée et cela restera un horrible souvenir.

La version positive

La pensée alternative serait de se dire que l’on peut enfin rester à la maison, sans complexe, et faire ces centaines de petites choses que l’on n’a jamais le temps de faire ! On va alors se sentir bien, plein d’énergie, avec ce sentiment de faire avancer les choses de façon positive. Nous allons passer notre journée à faire toutes ces bricoles… ou à redécouvrir le bonheur de paresser et s’ennuyer. À la fin de la journée j’aurais soit le sentiment du travail accompli et je serai contente d’avoir enfin récupéré ce retard, soit j’aurais passé une journée relaxante et me serai changé les idées sans culpabiliser.

Il existe toujours une alternative, un choix possible. Et ce choix réside dans l’approche, dans l’idée que l’on se fait de la situation. Ce choix nécessite souvent d’être au clair avec ses croyances limitantes. Mais aussi de savoir assumer les conséquences de ses choix.

Votre sophrologue est là pour vous accompagner dans ce travail et vous apporter les outils qui vous seront nécessaires tout au long de ce cheminement.