Temps de lecture : 2 minutes

Sophrologie postnatale

sophrologie postnataleCet article fait suite  à l’article « Parentalité et sophrologie » pour lequel nous nous sommes arrêtés au moment de l’accouchement, avec l’aide que pouvait apporter la sophrologie pour accompagner la douleur et aider la future maman à s’économiser et gérer ses forces pour profiter pleinement de l’arrivée de bébé.

Si ce moment absolument unique, pour la maman comme pour le papa, marque quasiment la fin du domaine de la sage-femme, la sophrologie peut encore apporter beaucoup aux nouveaux parents. En plus de la fatigue postnatale, de l’accouchement et du baby blues qui s’en suit naturellement, l’arrivée de bébé à la maison est souvent source de stress important, surtout lorsqu’il s’agit du premier enfant.

Le retour à la maison

Les jeunes maman sont assaillies de recommandations et de conseils de leurs entourages. Elles finissent par se poser des milliers de questions : est-ce que je fais bien ? Comment faire ? Pourquoi mon enfant réagit-il ainsi ? Pourquoi pleure-t-il ? Suis-je une bonne mère… toutes ces questions vous accaparent et, là ou un peu de recul, de calme et de bon sens suffiraient, on retrouve le stress et l’angoisse qui viennent s’ajouter à la difficulté d’organiser et stabiliser cette nouvelle vie. Si les turbulences sont normales au sein d’un couple de jeunes parents, Bernard Geberowicz, psychiatre et auteur de Le baby-clash : Le couple à l’épreuve de l’enfant (Albin Michel), estime que dans 20% des cas la situation peut tourner au Baby-Clash et provoquer la rupture du couple.

La sophrologie postnatale, comme la sophro-pédagogie obstétricale l’a fait de façon spécifique avant l’accouchement, accompagnera la maman dans ces débuts de mère en l’aidant à prendre du recul sur ses angoisses, à relâcher les tensions, à récupérer et à retrouver un équilibre qui lui permettra de profiter de chaque instant avec bébé.

C’est en général le stress des parents que répercutent les nouveau-nés. Avec une maman calme et détendue, qui maîtrise ses angoisses face à la première « difficulté », bébé sera le premier à profiter de cette situation et vous le rendra.

Préserver le couple

Cette situation apaisée profitera également au couple car, si l’arrivée de bébé est un bouleversement pour maman, papa n’est pas en reste. Il lui faut, lui aussi, faire face à ces nouvelles responsabilités, à ce nouveau rôle de père. L’organisation du couple est souvent remise en cause, les rôles évoluent, il faut apprendre à partager, il peut y avoir des crises mais, une fois encore, il faut apprendre à passer au-dessus, à maintenir la cohésion et cela requière un environnement pacifié, propice à la discussion.

Au travers des exercices basés sur les techniques respiratoires, la futurisation simple et la sophro acceptation progressive, le sophrologue va permettre aux parents d’évacuer le stress au fil des séances. Ils apprendrons progressivement à prendre du recul et dédramatiser la situation pour vivre pleinement le moment présent avec bébé.