Temps de lecture : 4 minutes

The Miracle MorningMiracle Morning de Hal ELROD est un livre qui a connu énormément de succès lors de sa sortie aux États-Unis en 2012.

Lors du premier article de cette série sur les livres, je vous avais promis de vous parler de ceux que j’avais aimés, comme des autres.

Après avoir partagé de nombreux ouvrages que j’ai aimé lire, voici donc le moment de tenir parole. Miracle Morning sera donc le premier livre que je n’ai pas aimé.

Attention, cet article ne reflète qu’un point de vue personnel. Par ailleurs, ma vision de ce livre est plus complexe qu’il n’y paraît.

En effet, certaines parties sont très intéressantes et méritent d’être découvertes. Cependant, trop de choses me perturbent pour pouvoir le classer dans les livres que j’aime.

Miracle Morning

En premier lieu, comme dans le livre, commençons par une belle histoire, celle de l’auteur : Hal ELROD.

Après une fulgurante carrière commerciale et un accident de voiture qui faillit lui coûter la vie, il a décidé d’opérer une révolution dans sa vie en se levant simplement deux heures plus tôt. Il y trouve tellement d’avantages qu’il se reconstruit. Il décide alors de faire partager sa découverte et devient conférencier en développement personnel et motivation.

Cette épopée, pour laquelle chacun se fera un avis, occupe déjà quelques chapitres et revient régulièrement tout au long de l’ouvrage paru aux États-Unis en 2012 et traduit en français en 2016. Vous en trouverez une autre version très intéressante sur le site des Inrocks.

Présentation par l’éditeur

C’est donc cette méthode, ces habitudes de vie simple que l’on nous propose de (re)découvrir dans cet ouvrage. Mais le plus simple est peut-être de laisser la parole à l’éditeur:

Quel est le point commun entre Richard Branson, patron de Virgin, Anna Wintour, directrice du Vogue US, Tim Cook (Apple), Marissa Mayer (Yahoo !) ? Le succès ? Certainement. Un emploi du temps de ministre ? Aussi. Mais surtout un secret jusqu’ici bien gardé, et lumineux une fois révélé. Toutes ces personnalités ont l’habitude de se lever avant l’aube, et de démarrer leur journée par une à deux heures rien qu’à eux. Deux heures pour faire du sport, méditer, se cultiver, mettre en route leur journée… Devenir meilleur, en somme !

Se lever tôt, d’accord, mais comment et pour quoi faire ?

Avant 8 heures impérativement, et d’un bond, sans se laisser la possibilité de tergiverser.

En sachant très clairement comment remplir cette heure ou ces deux heures que l’on s’offre, comme un « supplément de vie’.

En profitant de ce moment calme, sans téléphone ni mails, pendant que la maisonnée dort, pour méditer, faire du sport, écrire, lire mais surtout, préparer les objectifs de sa journée, à chaque fois comme une nouvelle petite aventure à entamer. Un livre motivant, inspirant, à la portée de tous.

Des matins qui déchantent

Je n’ai pas réussi à accrocher à Miracle Morning pour plusieurs raisons. Une fois encore, cet avis est totalement subjectif. La preuve, il a eu un énorme succès (marketing ?) tant dans sa version originale que dans sa version française. De nombreux groupes se sont formés pour s’entraider et se motiver dans la démarche. C’est donc que certains s’y sont retrouvés.

L’une des premières raisons est que, au moins dans la version d’origine, toutes les 4 ou 5 pages, l’auteur vous renvoie à son blog – pour y souscrire un abonnement coaching – ou vers son second livre qui est le guide pratique de mise en œuvre de la méthode Miracle Morning. Cette pression marketing est vite lassante.

La méthode en elle même est assez simple et repose sur 6 étapes, ou piliers, regroupés sous le nom de S.A.V.E.R.S

  1. Silence (par la méditation)
  2. Affirmations
  3. Visualisation (positive)
  4. Exercice (sport)
  5. Reading (lecture)
  6. Scribing (écriture)

Miracle Morning vous propose de mettre en place une routine, qui vous oblige à dérouler l’ensemble de ces étapes, durant une période de calme que vous vous créez en vous levant 2 h plus tôt tous les matins… Vous commencez à voir le problème ?

Nous pourrions en discuter dans les détails pendant plusieurs heures et argumenter. Même s’il est écrit noir sur blanc que nous avons besoin de sommeil et qu’il faut adapter ces propositions à notre rythme de vie, j’y vois plusieurs objections :

  • Nous n’avons pas tous le même besoin de sommeil.
  • Nous n’avons pas tous les mêmes contraintes sociales et familiales. Aller nous coucher à 21 h pour dégager 2 h de calme le matin n’est pas accessible à tous. Pour certains, c’est se couper du monde et s’enfermer dans une routine.
  • À titre personnel, j’ai beaucoup de mal à me projeter dans une routine stricte tous les matins, avec des activités chronométrées et des affirmations préconstruites à réciter.

Conclusion

Avec une approche moins normative, moins contraignante et surtout moins commerciale, j’aurais certainement aimé ce livre. En effet, les SAVERS sont très intéressants. Je me suis rendu compte que je les pratiquais, mais à mon rythme.

Par ailleurs, ce livre vous pousse à vous poser un certain nombre de questions et vous motive pour passer à l’action. Mais, dans les faits, les témoignages d’abandon par épuisement sont nombreux sur la toile.

Vous le voyez, même s’il ne figure pas dans la liste des livres que j’ai aimés, Miracle Morning ne laisse pas indifférent et peut vous aider à mettre en place des routines très intéressantes… à condition de les adapter à votre rythme.

Maintenant, à vous de vous faire votre propre avis !

[/fusion_separator]