fbpx

Bien dormir : 3 bonnes habitudes à prendre

Bien dormirBien dormir est essentiel pour le corps comme pour l’esprit. Malheureusement, bien dormir n’est pas aussi facile et naturel qu’on pourrait le penser.

Si nous ne sommes pas tous égaux en matière de sommeil, nos modes de vie et le facteur stress influent également sur la qualité de notre sommeil.

Cette notion de qualité étant primordiale sur la quantité, je vous propose quelques bonnes habitudes à prendre pour vous aider à bien dormir.

Sommeil et mode de vie

Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir pourquoi nos enfants glissent aussi facilement dans les bras de Morphée et pas nous ?

L’âge modifie nos besoins de sommeil et nous n’avons pas tous besoin de la même durée de repos… mais pourquoi est-ce parfois aussi difficile de s’endormir ?

En dehors des causes pathologiques, le premier facteur qui nous empêche de bien dormir est notre mode vie. Entre le bruit de la vie urbaine, le stress et notre mauvaise habitude de toujours courir, nous créons toutes les conditions contraires au calme et à l’insouciance de nos enfants quand ils glissent avec délice au pays des rêves.

3 bonnes habitudes pour bien dormir:

Il n’est bien évidemment pas possible de vous apporter des solutions toutes faites pour faire disparaître toutes vos sources de stress. Cependant, je vous propose quelques bonnes habitudes pour vous aider à préserver la qualité de votre sommeil.

1 – Créez un environnement propice

L’environnement est un facteur important pour bien dormir. On l’oublie parfois, surtout si comme moi vous ne vivez pas dans une région au climat doux, mais une chambre aérée et fraîche procure un meilleur sommeil.

La lumière est également un facteur qui peut, même de façon inconsciente, vous empêcher de bien dormir. Pouvoir s’isoler de l’éclairage extérieur et éviter les sources intérieures trop directes va favoriser votre sommeil.

Même les yeux fermés, nous réagissons aux sources lumineuses au travers de nos paupières. Notre cerveau finit par ne plus savoir quand passer en mode sommeil ni enclencher les différents cycles.

Le bruit est également un facteur perturbant. Si votre sommeil est léger et que le moindre bruit vous met en alerte, pourquoi ne pas recourir à des bouchons ou des protections auditives de temps à autre, pour bien dormir ?

2 – Préparez le sommeil.

Bien dormir se prépare. Il suffit de quelques règles d’hygiène de vie toutes simples :

Un repas léger le soir. D’un point de vue diététique, le repas du soir doit être le plus léger des trois mais le plus important est que, contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est difficile de bien dormir le ventre plein.

Respectez un délai de 2 h entre une activité sportive intense et votre coucher. Si vous êtes fan de jogging ou de fitness, votre corps a besoin d’absorber les hormones libérées par l’effort et de revenir à un rythme normal pour vous procurer un sommeil de qualité.

Au passage, cette remarque ne s’applique pas au sport en chambre (ou dans toute autre pièce de la maison), surtout chez les hommes. En effet, l’acte sexuel libère des ocytocines, de la prolactine, de l’acide gamma-aminobutyrique (GABA) et des endorphines. C’est ce cocktail dont l’efficacité dépend de la masse musculaire, et agis donc de façon moins prononcée chez la femme, qui provoque l’endormissent programmé et incontrôlable de nos partenaires.

Évitez les écrans de vos tablettes, smartphones ou autres. Les nouvelles technologies d’écran procurent une lumière bleu assez proche de celle utilisée en luminothérapie. Comme nous l’avons vu précédemment, cet afflux lumineux perturbe les mécanismes du cerveau qui agissent sur le sommeil et vous empêche de bien dormir.

Préférez donc la lecture ou même mieux : l’écriture ! Écrire est une technique efficace pour vous décharger tous les problèmes du jour. Le fait de les matérialiser et de savoir que vous y reviendrez le lendemain vous évite de les retourner dans votre esprit. C’est une petite habitude qui peut s’avérer très efficace que je vous conseille.

3 – Privilégiez la qualité à la quantité.

Le sommeil perdu ne se rattrape pas et la fatigue qui en résulte ne s’effacera pas à l’aide d’une grâce-matinée. Notre corps est un peu comme une batterie, plus vous l’épuisez sans la recharger correctement, plus elle perd de sa capacité de charge.

Un sommeil régulier est toujours préférable. Différentes études montrent qu’il est préférable de se coucher avant 23 h 30 pour bien dormir. Si, au bout de quelque temps, vous vous réveillez naturellement tôt, c’est que vous n’avez pas besoin de plus de sommeil.

S’habituer à avancer votre coucher, apprendre à se poser, à évacuer le stress avant de se coucher peut nécessiter un petit coup de pouce. La sophrologie propose différentes techniques pour vous aider. Elle peut également vous accompagner dans la prise en charge des troubles mineurs du sommeil. N’hésitez pas à consulter votre sophrologue, vous aider à bien dormir fait aussi partie de tout ce qu’il peut vous apporter.

Par |2018-04-29T14:10:06+00:0003/11/2014|Sommeil, Stress|

2 Comments

  1. Gaëtan Raimondi Sophrologue
    Gaëtan Raimondi Sophrologue 3 novembre 2014 à 11 h 25 min

    (y)

  2. Nathalie Vallet Sophrologue
    Nathalie Vallet Sophrologue 3 novembre 2014 à 11 h 19 min

    (y)

Les commentaires sont fermés.

X