fbpx

Exercice sur le souffle pour enfants

enfantNos enfants ne sont pas épargnés par le stress. Ce fléau ne touche pas que les adultes et eux aussi ont droit de souffler et de se relaxer. Ces pauses sont une aide précieuse dans le processus d’apprentissage qui représente une grande part de leurs activités journalière.

Dans ce billet, je vous propose de découvrir un exercice très simples adaptés aux enfants.

Nos enfants et le stress

Avant toutes choses, il faut bien être conscient du stress subi par nos enfants. Dans l’une de ses lettres de critique de « l’Émile » de Jean-Jacques Rousseau, Madame de Staël disait : « L’homme reçoit trois éducations : celle de la nature, celle de son précepteur et celle du monde », si cela reste vrai encore aujourd’hui, il faut prendre conscience que chacune de ces « éducations » est génératrice d’attente et de demandes de résultats. À ces trois éléments, nous, les parents, venons ajouter nos propres attentes ou parfois nos angoisses vis-à-vis de leur avenir.

Si vous avez lu l’article intitulé « Le stress : de la performance au burn-out », vous avez certainement en mémoire le fait que le stress est souvent lié à une différence de perception, à un déséquilibre entre les attentes perçues et l’autoévaluation de ses propres capacités. Chez l’enfant, et en particulier chez le jeune enfant, ces notions d’attente et d’autoévaluation sont souvent « confondues ». Comme il lui est difficile de s’autoévaluer, il s’appuiera sur l’ensemble des informations reçues, ou interprétées, et les rapprochera des attentes que nous, adultes, exprimons de façon plus ou moins explicite.

Avancer ainsi, à l’aveuglette, est souvent générateur de stress et peut rapidement amener à une perte de confiance en soi même si nous, parents, veillons à passer des messages clairs, explicites, et à ne pas accentuer cette pression des résultats ou ce besoin d’excellence.

La vie moderne, avec ses contraintes, n’est pas non plus de tous repos. Courir toute la journée n’est pas sans influence sur le rythme de nos enfants : levé tôt, garderie, nounou, école, étude… nous sommes parfois contraints de leur imposer un rythme qui n’est pas le leur. Notre propre stress et notre fatigue influent sur nos relations avec nos enfants, sur notre capacité à les accompagner, à les rassurer. Ajoutons à cela les agressions que nous ne voyons plus : le bruit, la télévision, la foule, les transports…

Nos enfants ont besoin de faire une pause, de se recentrer et de souffler. Leur apprendre à se relaxer, c’est aussi leur donner les moyens de se mettre dans une condition d’apprentissage optimum. Plus égoïstement, prendre le temps de les aider à se relaxer c’est aussi s’aménager une pause, un moment particulier et privilégié de complicité. Les aider à se relaxer implique aussi de se relaxer soi-même.

On pourrait appliquer les exercices classiques de relaxation, mais leur aspect parfois technique serait assez éloigné des centres d’intérêt des jeunes enfants. Même s’il n’est pas question de travailler sur les mêmes durées qu’avec un adulte, nous n’arriverions pas à capter l’attention de l’enfant sur une durée suffisamment longue pour être efficaces et dépasser le stade de la gesticulation. L’aspect ludique est donc essentiel dans la relaxation chez l’enfant, c’est la raison pour laquelle il est nécessaire de scénariser les exercices.

Exercice de respiration adapté aux enfants

Si l’on reprend l’exercice de respiration que je vous proposais dans le billet précédent et que nous l’adaptons aux enfants sous une forme ludique, nous obtenons l’exercice de la soupe chaude dont voici le dialogue :

  • Tu fais semblant que tu as un bol de soupe très chaude entre les mains.
  • Attention! La soupe est brûlante! Tu prends une grande inspiration par le nez en gonflant ton ventre et en levant les épaules (attendre trois ou quatre secondes)
  • Maintenant, tu souffles doucement sur ta soupe pour la faire refroidir. En soufflant, tes épaules redescendent et ton ventre redevient plat ou il se creuse.
  • C’est encore trop chaud! Tu reprends une grande inspiration et tu souffles doucement sur ta soupe.
  • Refaire l’exercice trois ou quatre fois
  • Maintenant, la soupe est juste à point! Tu fais «Hummm!» en levant ton bol. Tu bois ta soupe en prenant une grande inspiration et en gonflant ton ventre.
  • Quand tu as bu toute ta soupe, tu déposes ton bol devant toi. Tu descends doucement tes bras en expirant et en creusant ton ventre. Tu peux faire du bruit avec ta bouche tout en restant poli. Ensuite, tu croises tes bras.
  • Quand tu auras terminé ton bol et que tu auras les bras croisés, je taperai des mains. Cela voudra dire que le jeu sera terminé.

Comme vous pouvez le constater, l’exercice est absolument identique à celui pour l’adulte : la respiration ventrale, les blocages entre inspiration et expiration, les cycles… Seul le scénario, l’histoire a été ajouté pour donner le côté ludique et capter l’attention de l’enfant sur la durée de l’exercice.

Comme pour la version d’origine, cet exercice peut être réalisé n’importe où. En milieu scolaire, il est très efficace pour effectuer un retour au calme. Il aide l’enfant à revenir à un état propice à l’apprentissage ou à obtenir son attention. À la maison, il est parfait avant de passer aux devoirs ou en préparation au sommeil.

Il existe de très nombreux exercices issus du yoga ou de relaxation adaptés aux enfants, que ce soit dans le domaine de la concentration, de la relaxation, de la gestion du stress ou de la motivation. L’aménagement du temps scolaire sera peut-être une opportunité de nous aligner sur les expériences effectuées dans d’autres pays et d’offrir ce type d’activité à nos enfants, pour leur plus grand bénéfice.

Par |2018-04-29T14:10:37+00:0010/04/2013|Enfants, Exercice|

6 Comments

  1. Myriam 10 mars 2014 à 0 h 53 min

    Bonjour, je suis enseignante et j’ai initié mes eleves de 6eme a la sophrologie, j’aimerais savoir s’il existe des bandes sonores avec musique et parole pour detendre le corps et s’évader adapté aux enfants de 11 ans.
    Cordialement

    • SPernet 10 mars 2014 à 8 h 50 min

      Bonjour,
      Bravo pour cette initiative ! J’aimerais beaucoup que vous partagiez ce retour d’expérience, tant sur le déroulement, l’implication de vos élèves, que sur les résultats. Ce serait vraiment très instructif.
      Pour répondre à votre question, il existe des enregistrements, on en trouve sur le net à tous les prix… mais honnêtement, je ne crois pas que ce soit la bonne solution. Dans la section « Les livres » > « Enfants », vous trouverez un excellent livre « Relaxations créatives pour les enfants », dans lequel vous pourrez piocher des idées et trouver de quoi réaliser vos propres supports.
      Le problème des séances « toutes faites » est qu’elles ne s’adapteront jamais exactement à l’état de votre groupe le jour où vous en aurez besoin. En développant vous même vos séances, vous aurez toute latitude pour les adapter à la situation et à l’humeur du moment.

  2. Fabienne Adde Sophrologue Rela 11 avril 2013 à 12 h 38 min

    J’ai adapté cet exercice aux enfants, en remplaçant ce bol de soupe (certains faisaient la grimace…) par un bon bol de chocolat très très chaud ! Et là, ils y prennent beaucoup de plaisir.

    • Sabine Pernet 11 avril 2013 à 12 h 47 min

      Merci pour ce retour Fabienne.
      La notion de plaisir est effectivement très importante dans le travail avec les enfants. Les exercices doivent être courts, ludiques et source de plaisir. Sans ces trois ingrédients, l’intérêt retombe vite.

  3. Fabienne Adde Sophrologue Rela 11 avril 2013 à 12 h 38 min

    J’ai adapté cet exercice aux enfants, en remplaçant ce bol de soupe (certains faisaient la grimace…) par un bon bol de chocolat très très chaud ! Et là, ils y prennent beaucoup de plaisir.

    • SPernet 11 avril 2013 à 12 h 47 min

      Merci pour ce retour Fabienne.
      La notion de plaisir est effectivement très importante dans le travail avec les enfants. Les exercices doivent être courts, ludiques et source de plaisir. Sans ces trois ingrédients, l’intérêt retombe vite.

Les commentaires sont fermés.

X