fbpx

Estime de soi : se retrouver et réapprendre à s’aimer

estime de soi

[/fusion_separator]

L’estime de soi : qui n’en a jamais manqué ? Ne vous est-il jamais arrivé de vous dire ces mots terribles : je n’y arriverai pas, ce n’est pas pour moi, je ne suis pas assez qualifié(e), assez fort(e) pour y arriver ?

Y a-t-il un moyen de lutter contre cette situation et de retrouver cette estime de soi qui nous permet de nous dépasser ? Est-ce une fatalité ? Au contraire, peut-on développer cette estime de soi ? Comment ?

Autant de questions auxquelles nous essayerons d’apporter des éléments de réponses.

Un climat peu propice

En premier lieu, je ferai un constat que vous partagerez certainement : les piliers de nos sociétés ont radicalement changé. Nous avions les triptyques « Vérité-Amour-Unité », « Foi-Espérance-Charité« , « Liberté-Égalité-Fraternité »… véritables boussoles de nos sociétés.

Or, cela a disparu aujourd’hui au profit de « Performance-Compétitivité-Excellence ». Nous sommes notés, évalués comparés. La peur de la colère divine, le sens du devoir envers son prochain, a cédé la place à la peur de l’échec.

Aussi, par peur d’échouer, par anticipation du regard ou du jugement d’inconnus, nous n’osons plus être nous même. Nous ne tentons plus rien, nous ne voulons pas prendre le risque de sortir du rang.

Nous sommes toutes et tous passés par là un jour. Pourtant, nous n’avons pas tous eu la même chance ou la même aide pour nous en affranchir.

En effet, pour certains, un entourage attentif ou une rencontre inspirante les a préparés. Leur capital confiance était gonflé à bloc et l’épreuve a été passée sans encombre.

Par contre, nous sommes nombreux à buter sur l’obstacle, à nous chercher encore et à avoir tellement de mal à retrouver l’estime de soi. À ne plus nous voir qu’au travers du regard et du jugement de l’autre.

Dans ces conditions, il est temps d’agir.

Pourquoi et comment nourrir l’estime de soi ?

En premier lieu, nourrir l’estime de soi, c’est affermir son équilibre intérieur. C’est (re)construire des bases solides sur lesquelles vous pourrez (re)bâtir une vie en harmonie avec vos valeurs.

De même, développer cet amour inconditionnel de soi même, car c’est le cœur de l’estime de soi, c’est aussi s’ouvrir aux autres. En effet, comme je l’expliquer déjà dans un autre article, comment aimer les autres sans s’aimer soi ?

Enfin, s’estimer, c’est aussi se connaître. Même si tous ceux qui voudraient vous garder sous « contrôle » vous disent le contraire, l’estime de soi se bâtit, se développe. Et pour cela, il vous faut prendre le temps de vous (re)découvrir.

Dans ces conditions, il est peut-être urgent de ralentir, de réfléchir à adopter un rythme plus adapté. Un rythme qui vous permet aussi de réfléchir à vous.

Ensuite, il vous faudra apprendre le lâcher-prise et vous libérer de ces obligations imposées par notre société de consommation… surtout quand vous êtes une femme !

Apprendre à se connaître

Après avoir fait ce grand vide dans ces contraintes et liens (fictifs) qui vous entravaient, il est peut-être temps de repartir à la conquête de soi.

D’abord, commençons par nous même ! Faites une liste de vos qualités. Si, si, j’ai bien dit de vos qualités. Si vous pensez n’en avoir aucune, alors retourner au chapitre précédent… vous êtes encore bloquée dans l’image que les autres veulent donner de vous.

En effet, nous avons tous des qualités. Bon, d’un autre côté, si la liste s’allonge de trop, faites attention aux chevilles. Dans ces conditions, il est peut-être sage d’oublier l’estime de soi et travailler l’humilité.

Une fois cette liste de six ou sept qualités établie, il est temps de la confronter aux autres. Effectivement, l’estime de soi passe aussi par les autres.

Par conséquent, questionnez votre entourage, vos proches, votre famille, vos amis. Demandez-leur quelles sont, à leurs yeux, vos qualités.

Il est fort à parier que les réponses vont vous surprendre ! Si certaines recoupent votre liste, vous découvrirez aussi que l’on vous attribue des qualités auxquelles vous n’auriez jamais pensé.

N’oubliez pas : vous valez mieux, et il est temps de le découvrir !

Par |2018-04-29T14:08:56+00:0009/10/2017|Changement, Confiance en soi, Stress|
X