fbpx

Contes : pourquoi font-ils grandir nos enfants ?

Contes qui font grandirUtilisés depuis l’antiquité, les contes ont toujours été au coeur de la communication, de la transmission entre les générations.

Derrière les héros et les épopées fantastiques se cache un ensemble de valeurs partagées, d’enseignements.

À l’époque de la transmission orale, comme aujourd’hui, ils fixent une mémoire collective.

D’où qu’il nous vienne et quel qu’en soient les dénouements, les contes partagent tous la même fonction : nous expliquer comment est le monde et comment passe de l’enfant à l’adulte accompli.

Les contes pour communiquer

Il n’est pas besoin d’avoir lu Freud pour comprendre combien le « métier » de parent peut être difficile : il nous faut accompagner nos enfants, les faire grandir, sans toujours réussir à les comprendre.

Même si nous avons été enfants avant eux, une étrange amnésie semble nous frapper et nous sommes parfois démunis devant des angoisses qu’ils ne savent, et ne peuvent, exprimer.

Vouloir leur demander d’exprimer, de formaliser ces angoisses est une démarche perdue d’avance. Pire, elle risque de renforcer ce mal-être.

Par un usage intensif de la métaphore et la mise en marche de l’imaginaire, les contes nous offrent la possibilité de communiquer avec nos enfants sur un sujet… tout en parlant d’autre chose.

Dans son livre « L’art d’apaiser son enfant » (1), Lise BARTOLI, spécialiste des contes métaphoriques, nous livre une analyse très pertinente à ce sujet:

Aborder une problématique par le biais d’une métaphore a l’immense avantage de déjouer les mécanismes de défense de l’enfant : on endort sa « vigilance » et l’on obtient son adhésion inconsciente. Cela permet de « travailler » son symptôme sans le blesser ou le mettre mal à l’aise.

De façon beaucoup plus simple, lire des contes à son enfant est aussi l’occasion de passer d’agréables moments de complicité et de bâtir avec lui une relation de confiance et d’échange.

L’art du moment

Faute de temps, ou simplement d’en connaître tous les avantages, le moment du compte a pour beaucoup, été délaissé au profit de la télévision, quand ce n’est pas de la console ou de la tablette. Même si cette dernière revêt un aspect pédagogique, et raconte une histoire, elle ne remplace en rien le pouvoir évocateur de la voix.

Parce qu’ils font appel à l’imaginaire, les contes prennent un sens totalement différent et peuvent se transformer en véritables épopées pour nos petits, rien qu’en créant les conditions appropriées.

S’ils sont capables de ramener le calme chez l’enfant, si vous souhaitez les utiliser pour transmettre un message précis, les contes ne sont jamais aussi efficaces que quand ils sont lus dans un climat de calme et détente. Un climat propice à la rêverie et qui leur permet de laisser travailler leur imagination à plein régime.

Prenez donc le temps nécessaire avant le récit pour amener doucement votre enfant dans un état propice à l’écoute. Il existe des petites séances de relaxation pour enfants, facile à maîtriser et dont vous-même pourrez bénéficier en les pratiquant avec lui.

Classiques ou sur mesure ?

Les livres de contes ne manquent pas. Des grands classiques européens aux contes venus des quatre coins du monde, un vaste choix s’offre à vous. Il y a toujours une histoire à raconter.

Si d’aventure vous souhaitiez vous lancer dans l’écriture de votre propre récit, pour passer un message précis ou répondre à une angoisse particulière, sachez qu’il suffit d’un peu d’imagination.

En effet, la structure et les mécanismes qui donnent aux contes tous leurs attraits sont bien connus et parfaitement théorisés depuis 1928, dans un ouvrage qui fait encore référence : Morphologie du conte, par Vladimir Propp (2).

Mais pour faire encore plus simple, je vous conseille les quelques documents mis en ligne sur le site de la Fée des Écoles pour traiter ce sujet en classe de… CM1-CM2 et dont voici un extrait qui nous montre les caractéristiques communes à tous les contes.

Écrire un conte - La fée des écoles

Maintenant que vous savez pourquoi et que vous disposez de toutes les informations sur le comment, il ne vous reste plus que le plus facile : prendre le temps de conter ces belles histoires.

Des histoires qui, non seulement, feront rêver vos enfants (ou petits-enfants), mais aussi les feront grandir en leur montrant, avec des mots simples qu’ils prendront plaisir à écouter, qu’eux aussi, comme le héros, peuvent y arriver.

Des histoires qui leur montreront qu’ils ne sont pas seuls avec leurs soucis et leurs angoisses, qu’il est possible de les surmonter pour y arriver par eux même, comme le héros, et de grandir.

Pour aller plus loin sur le sujet :

  1. L’art d’apaiser son enfant – Lise BARTOLI – Éditions PAYOTPSY
  2. Morphologie du conte – Vladimir Propp – Poche
  3. Psychanalyse des contes de fées – Bruno Bettelheim – Poche
Par |2018-09-05T15:51:47+00:0017/05/2016|conte, Enfants, Livres|

2 Comments

  1. Karine Laurence
    Karine Laurence 1 septembre 2018 à 17 h 38 min

    Je vous partage un lien : http://www.cairn.info/revue-dialogue-2002-2-page-15.htm
    (Contes et thérapies, Catherine Picard)

  2. Pierre Barbarossa
    Pierre Barbarossa 1 septembre 2018 à 16 h 35 min

    oui et malgré tout les gadgets les enfants apprécie tjrs ces histoires au sens caché , connaissez vous le langages des oiseaux ?

Les commentaires sont fermés.

X