fbpx

BAC 2016 : un mental fort aussi important que les révisions

examens - BAC 2016Le bac 2016 approche et votre ado a commencé ses révisions ?

Vous vous demandez certainement ce qu’il vous est possible de faire pour l’aider et lui offrir les meilleures conditions de préparation ?

Voici quelques conseils, recommandés par l’Association des Parents d’Élèves de l’Enseignement Public.

Dans cette épreuve du bac, comme pour les sportifs de haut niveau, la préparation mentale est aussi importante que les révisions.

Je suis certaine que ces conseils vous permettront, à vous comme à votre adolescent, de passer cette étape importante dans les meilleures conditions.

Accompagner plutôt que stresser.

Le premier conseil vous concerne directement, vous les parents : n’augmentez pas inutilement la pression, accompagnez.

L’une des premières sources de stress lors du passage du bac reste la pression sociale et la pression des parents. Même sous des airs détendus, tous les adolescents en sont conscients : nous sommes malheureusement dans une société où l’échec n’est pas toléré et vous marque.

Amplifier cette crainte peut créer un effet totalement opposé à celui attendu et, le jour du bac, provoquer des situations de panique et de blocage qui mèneront directement à l’échec.

Même s’il est nécessaire de le pousser un peu pour qu’il entame sérieusement ses révisions, votre intérêt est donc d’accompagner et d’aider votre ado à utiliser ce stress au mieux, plutôt que d’en ajouter.

Et puis, soyons honnêtes avec nous même, le bac récompense un travail régulier. Les révisions permettent surtout de parfaire les connaissances acquises et de combler les derniers petits manques ou, éventuellement, d’aller chercher une mention. Ne reportons pas sur nos enfants nos angoisses de l’échec ou notre frustration de n’avoir pas su prévenir.

FoGeRé

Derrière cet acronyme que l’on dirait écrit en langage SMS, se cachent les 3 axes sur lesquels vous pouvez aider votre adolescent à préparer, mais aussi à gérer les épreuves du bac :

Focalisation : apprendre à se concentrer, apprendre à apprendre, à mobiliser toute son attention pour réviser comme durant les épreuves du bac.

Gestion du stress : avoir confiance en soi, en ses capacités, réussir à mettre de côté toutes ces idées qui paralysent, mais aussi savoir faire face à une situation de stress comme un oral.

Récupération : garder un sommeil réparateur, développer des techniques de récupération pour rester au top sur toute la durée des examens.

Cette démarche passe par des actes très classiques : veiller à une alimentation correcte, même sans se dépenser physiquement, le travail de révision demande de l’énergie, à un sommeil régulier, bref à ce que nous appellerons une hygiène de vie.

Faut-il pour autant supprimer les moments de relâchement ? Non, ils font partie de la démarche. Non seulement ils récompensent les périodes d’effort et d’attention, mais aussi étrange que cela paraisse, ils entrent également dans le processus de mémorisation et de compréhension. Reste à les utiliser de façon intelligente et avec mesure.

Le sport ou plus simplement la marche sont d’excellents moyens de relâchement intellectuel et d’oxygénation. Flaubert, Beethoven, Freud, Kant, Hugo, Darwin… des grands noms qui incluaient la marche dans leurs rituels journaliers sont nombreux.

La sophrologie et le bac

Il existe de nombreuses techniques pour apprendre à votre ado à se concentrer, gérer son stress et récupérer. Depuis de nombreuses années, la sophrologie a développé des techniques pour accompagner les sportifs, les médecins ou les troupes d’élite dans des situations de stress. Les sophrologues sont présents depuis les plateaux des chaînes de télévision jusqu’aux bords des pistes aux JO.

Ces techniques ont fait leurs preuves et l’Association des Parents d’Élèves de l’Enseignement Public m’a fait la surprise de mettre avant mes travaux sur ce sujet dans leur revue « La voix des parents ».

Si vous pensez ne pas avoir assez de recul ou que vous ne disposez pas des techniques nécessaires, il se trouve certainement un sophrologue près de chez vous pour aider votre ado à se préparer aux épreuves du bac.

Après une première séance qui lui permettra de voir s’il accroche à la démarche, ce qui est une condition essentielle, votre sophrologue discutera avec votre adolescent pour définir un objectif et vous proposera un programme sur quelques séances.

En fonction du professionnel à qui vous vous adresserez, il vous sera proposé diverses solutions, en cabinet ou à domicile. Si votre ado révise avec des amis, il est également possible d’organiser des séances de groupes, chez l’un ou l’autre. Travailler en groupe aide à créer un climat d’entraide, de support et contribue à la motivation de tous.

De nombreuses mutuelles prennent en charge les séances de sophrologie. Renseignez-vous auprès de votre sophrologue pour savoir s’il est agréé par votre mutuelle.

Pour conclure, je vous rappellerai que faire appel à un sophrologue ne résoudra pas tout et n’assure pas la réussite au bac. Par contre, si votre enfant pratique et utilise les techniques, avant et pendant les épreuves, il abordera certainement le bac dans un état d’esprit et avec une énergie qui, à connaissances égales, peut parfaitement l’aider à faire la différence.

Par |2018-04-29T14:09:32+00:0004/04/2016|Confiance en soi, Enfants, Stress|

Un commentaire

  1. Sophrologie Libourne - Sophie Dallenne
    Sophrologie Libourne - Sophie Dallenne 4 avril 2016 à 11 h 54 min

    Très bon article je partage

Les commentaires sont fermés.

X