fbpx

La sophrologie comme remède à tous les maux ?

sophrologie comme remède à tous les maux Tous les maux peuvent-ils être « soignés » par la sophrologie ? La sophrologie est-elle «LE» remède miracle ? À en croire tous les messages et les publicités qui circulent sur le sujet, on pourrait presque y croire. Pourtant, non seulement c’est loin d’être le cas, mais ce n’est pas non plus l’objectif de cette discipline..

En préambule, il faut rappeler que la sophrologie s’inscrit dans le cadre particulier des soins de support et d’accompagnement, pas dans celui des médecines alternatives. La sophrologie propose des techniques d’accompagnement et d’aide, mais ne se substitue pas à la médecine.

Les maux :

Le sophrologue, à l’aide de la relaxation dynamique peut apporter une aide précieuse sur des problématiques et des maux  qui lient physique et psychique comme :

  • Les troubles mineurs du sommeil,
  • La gestion du stress, de la fatigue et des symptômes qui en découlent,
  • La gestion des douleurs chroniques de différentes origines,
  • L’angoisse et ses conséquences physiques et psychologiques.

Avec l’aide d’un médecin spécialisé ou d’un psychothérapeute, la sophrologie peut également apporter des solutions dans le traitement de

  • Phobies,
  • Stress post-traumatique,
  • Dépendances,
  • Dépressions,
  • Troubles divers.

Cependant, la sophrologie a ses limites. À la question « La sophrologie est-elle une thérapie ? », Pascal Gautier apporte une réponse réaliste : « Je considère pour ma part, que la sophrologie est d’abord et surtout une prophylaxie, une promotion de la santé et qu’il est important que chaque sophrologue respecte sa réalité objective professionnelle… ». Cette vision peut se résumer en un mot : déontologie

Déontologie

Il revient donc au sophrologue de savoir où sont ses limites, quels sont les maux qui relèvent de son action et ceux qui la dépassent. Le Syndicat des Sophrologues Professionnels a très clairement fixé ces limites au sein du code de déontologie que tous ses membres s’engagent à respecter :

« RESPONSABILITÉ – COMPÉTENCE

Le Sophrologue a acquis au cours de sa formation les cadres méthodologiques, théoriques, techniques et pratiques propres à la méthode au travers desquels il se définit professionnellement.

Il s’engage à respecter les cadres et limites de ses compétences, à informer et justifier de celles-ci auprès de ses clients.

Le Sophrologue ne concurrence pas les professionnels de la santé. Il ne pose pas de diagnostic, n’influence pas les choix thérapeutiques de ses clients et n’interfère pas dans les traitements en cours.

Il dirige sur un thérapeute compétent et dûment qualifié le client qui nécessite une aide qui ne relève pas de ses compétences.

Il assure avec discrétion et compétence son rôle d’auxiliaire de la santé avec les autres professionnels.

… »

Toujours pour citer Pascal Gautier : « Tout sophrologue que je suis, lorsqu’un gravier me gêne dans une chaussure, je l’ôte pour enlever ce qui agresse mon pied. Si je me casse le bras, je vais consulter un médecin ! » Ce passage nous rappel que la sophrologie s’inscrit dans le cadre particulier des soins de support ou de prévention, pas dans celui des médecines alternatives. La sophrologie propose des techniques d’accompagnement et d’aide, mais ne se substitue pas à la médecine.

Contre-indications

Existe-t-il des contre-indications à la pratique de la sophrologie ? La réponse à cette question découle en partie de la discussion précédente. Les contre-indications majeures sont celles qui découlent du dépassement des compétences du sophrologue. Qu’ils soient d’origines pathologiques, psychologiques ou psychiatriques, les maux les plus lourds doivent être pris en charge par le corps médical et restent des contre-indications jusqu’à l’accord de ce dernier.

Hormis cette limite, il n’existe aucune réelle contre-indication, si ce n’est celle de votre esprit. La sophrologie ne convient pas à tout le monde et il n’y a aucun problème à cela… mais il faut avoir essayé pour s’en rendre compte.

Des questions, des compléments ? N’hésitez pas commenter cet article et partagez-le avec vos amis en cliquant ci-dessous :

Par |2018-04-29T14:10:42+00:0009/12/2012|Information, Technique|
X