fbpx

Méditer n’est pas pour vous ? 3 moyens de se vider l’esprit.

Méditer ? Pas pour moi...Tout le monde n’arrive pas à méditer.

Pour certains ce n’est pas faute d’essayer, pour d’autre le concept est tout simplement incompréhensible.

Pourtant, nous avons tous besoin de faire le ménage, de calmer nos pensées, de retrouver le calme.

Je vous propose donc de découvrir d’autres approches, d’autres techniques qui peuvent avoir le même effet.

Mieux encore, si pour vous méditer ne pose aucun problème, voici de quoi varier les plaisirs.

Je suis ce que je suis !

Parfois, on a beau s’essayer à toutes les méthodes, tester différentes techniques ou CD avec la plus grande volonté, rien n’y fait : impossible d’apprendre ni même découvrir ce qu’est le fait le méditer.

Pour d’autres, le concept même de méditer paraît tellement abstrait ou incongru qu’il est impossible d’envisager cette possibilité.

Soit ! Ces deux situations n’ont rien d’extraordinaire ! Nous sommes tous uniques, nous avons tous notre histoire, notre culture, notre façon d’envisager nos choix de vie, nos valeurs et ce qui est envisageable, ou pas, pour nous. Nous sommes ce que nous sommes et il faut faire avec.

Se vider la tête sans méditer

Méditer a plusieurs actions sur notre esprit et notre façon d’envisager les situations qui s’offrent à nous. S’il fallait résumer la pleine conscience en deux principes, je choisirais certainement :

  1. Rechercher la simplicité avant tout;
  2. Rechercher le geste juste.

C’est à l’aide de ces deux principes qu’il devient possible à chacun de rétablir le calme intérieur, retrouver le contrôle de ses émotions et donc réduire son stress.

Le lien entre méditer et réduire son stress n’est donc pas direct. Ce n’est finalement qu’un effet induit. Méditer n’est finalement qu’un outil pour retrouver le calme et le contrôle qui, eux, sont essentiels à cette réduction de notre stress.

Il devient donc tout à fait envisageable d’arriver à ce résultat sans méditer. Il faut simplement trouver d’autres façons de créer cette situation. Je vous en propose 3, à vous de choisir ou d’en inventer d’autres.

Marchez

Prenez 15 à 20 minutes pour marcher, à votre rythme. Respirez le plus profondément possible et concentrez-vous sur cette respiration.

Que ce soit votre quartier ou un endroit que vous découvrez, regardez autour de vous, attentivement. Explorez chaque recoin en faisant bouger vos yeux plutôt que votre tête.

Ce petit exercice est parfois utilisé dans l’apprentissage de la pleine conscience. Marcher en prenant conscience de son mouvement, de sa respiration, et en observant. C’est aussi efficace que de méditer.

Pour les marcheurs au long cours, je vous conseil vivement cet excellent article « Marcher, c’est retrouver l’être essentiel », paru sur Psychologies.com

Chantez

Peu importe ce que vous pensez de votre voix, prenez le morceau qui vous fait plaisir, que vous aimez… et chantez ! Concentrez-vous sur les paroles et chantez.

Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, reprenez la une seconde fois, l’effet sera immédiat : vous vous sentirez plus léger(e), plus libre, une sensation identique à celle ressentie après avoir méditer.

Écrivez

Dans un premier temps, écrivez tout et n’importe quoi. N’essayez pas de structurer votre écrit, l’objectif est juste de vider complètement votre mémoire. No amis anglo-saxons appellent cette technique le brain-dumping.

Utilisée durant les examens, cette technique permet par exemple de ne plus se poser la question de savoir si vous allez réussir, ou non, à vous souvenir de telle ou telle information… vous avez tout posé sur le papier dès le départ et les efforts de mémoire ne seront que pour les rares éléments qui n’y sont pas.

Une variante de cette technique consiste non pas à se vider l’esprit, mais à se faire une liste de questions. À poser sur papier toutes les questions auxquelles vous n’avez jamais eu de réponse, quel que soit le sujet ou le domaine. De la question la plus incongrue à la plus scientifique en passant par les plus personnelles.

Quelle que soit la variante utilisée, vous allez vous rendre compte que votre esprit va se vider de tous les éléments parasites. Un ménage par le vide va s’opérer, laissant plus de place à l’essentiel, à la recherche de la simplicité et du geste (ou de la parole) juste.

Méditer sans méditer

Ces trois techniques, parmi d’autres, peuvent donc vous permettre d’obtenir des résultats quasi identiques à ceux que vous auriez obtenus après avoir méditer. Comme d’habitude, j’écris cette phrase au conditionnel, car, comme pour toutes techniques, il ne faut pas oublier deux points :

La pratique est nécessaire. Aussi simples soient-elles, ces techniques se travaillent pour être efficaces.

Il ne faut pas tomber dans le piège de la surenchère. Trop de conscience de soi inhibe la confiance en soi.

Vous voici maintenant pour réussir le plus fort et le plus incroyable : méditer sans méditer.

Par |2018-04-29T14:09:40+00:0030/11/2015|Confiance en soi, Méditation, Stress, Technique|

4 Comments

  1. Dauphin Delphine
    Dauphin Delphine 20 décembre 2015 à 21 h 57 min

    Se vider l esprit, par pitié changez cette expression !!! La télé bas de gamme vide l esprit, la surconsommation etc mais les pratiques que vous proposez le nourrissent au contraire 🙂

  2. Monique Soto
    Monique Soto 20 décembre 2015 à 15 h 06 min

    🙂 Merci Sabine

  3. Nathalie Vallet Sophrologue
    Nathalie Vallet Sophrologue 1 décembre 2015 à 9 h 08 min

    en effet un peu de simplicité dans ce monde complexe… merci Sabine <3

  4. Gaëtan Raimondi Sophrologue
    Gaëtan Raimondi Sophrologue 1 décembre 2015 à 7 h 38 min

    (y) comme d’habitude, simple et efficace avec toi Belle journée Sabine 😉

Les commentaires sont fermés.

X