Temps de lecture : 3 minutes

La maturité émotionnelle La maturité émotionnelle se définit comme la capacité à ressentir, exprimer, mais aussi assumer ses émotions.

Pour atteindre cette maturité émotionnelle, il faut donc avoir accepté nos émotions comme des réactions normales et non comme des problèmes.

Par conséquent, il faut savoir se libérer de ce bonheur sans émotion qui est devenu la norme actuelle et dont nous avons déjà parlé.

Toutefois, aussi libérateur et passionnant que soit ce travail, il nous faut régulièrement faire le point. En effet, la recherche de la perfection ne peut être que source de nouvelles frustrations.

C’est pourquoi, je vous propose plutôt 10 signes qui montrent que vous avez atteint une certaine maturité émotionnelle.

10 signes de maturité émotionnelle.

Il n’est pas question de notation et encore moins d’obligations de cocher toutes les cases. Non, simplement de prendre conscience du résultat de votre travail de tous les jours.

Vous n’anticipez plus ni les pensées ni les ressentis.

Votre maturité émotionnelle vous permet de prendre du recul et de ne plus réagir uniquement sur le coup de l’émotion par rapport aux situations vécues. Vous faites une différence entre ce que vous imaginez ou ce que vous ressentez après les paroles ou les actes et la réalité objective de ce qui a été dit ou fait.

Effectivement, le fait de reconnaître ses émotions comme des réponses à un stimulus à des situations particulières et non comme une vérité est preuve d’une certaine maturité émotionnelle.

Vous ne confondez plus causes et conséquences. Vous avez assimilé que ces émotions peuvent résulter de votre interprétation du problème plutôt que la situation elle-même.

Vos émotions ne dépendent plus de facteurs externes

Ce ne sont plus les autres qui font vos émotions. Ce n’est plus « de la faute » de telle ou telle personne de votre entourage, de votre chef ni même de vos collègues. Vous n’êtes plus dans la « passivité indignée ». Avec la maturité émotionnelle, vous avez compris que vous êtes seul maître à bord.

Vous vivez l’instant présent plutôt que de courir après le bonheur.

Vous profitez de chaque petit instant de bonheur. Étant donné que vous avez appris à ne plus avoir peur de reproduire les choses désagréables du passé, l’avenir s’écrit au présent. Votre maturité émotionnelle vous permet d’accueillir chaque jour le bon comme le mauvais, sans anticiper l’un ni craindre l’autre.

Vous n’avez plus peur de prendre la « mauvaise voie ».

La maturité émotionnelle vous a appris à vous libérer de vos anciennes croyances limitantes ou de vos mauvaises expériences mal guéries. Vous avez compris que la peur d’aller vers la nouveauté n’a rien à voir avec votre capacité à y arriver.

Vous n’êtes plus dans la course au bonheur.

Vous n’êtes plus à la recherche de ce qui fera votre bonheur absolument. Vous ne courrez plus après la dernière mode ou le dernier objet. Vous avez compris que le bonheur ne s’enseigne pas, mais qu’il se vit au jour le jour. Votre maturité émotionnelle vous a fait comprendre que vous étiez la seule personne à savoir ce qui fait votre bonheur.

Vous ne vous laissez plus imposer vos pensées

Comme pour la course au bonheur, vous avez pris du recul avec ce qui semblerait être la « norme », le « prêt à penser ». Vous exercez votre sens critique de façon constructive.

Vous savez que la maturité émotionnelle n’empêche pas d’exprimer ses sentiments.

Vous avez appris à les exprimer de façon appropriée et opportune. Vous avez simplement appris à les gérer et les communiquer.

Vous savez que la maturité émotionnelle n’est pas une absence de sentiments

Le point précédent demande beaucoup d’efforts. Néanmoins, jamais vous ne cachez ni tentez de faire disparaître vos sentiments. Ils font partie de vous, de votre personnalité. Ne pas les exprimer serait à l’encontre de tout ce processus.

Vous savez qu’un sentiment ne tue pas.

Dernier volet de cette trilogie sur l’expression de ses sentiments, votre maturité émotionnelle vous a appris qu’il n’y avait aucune honte ni même de gêne à exprimer un sentiment. Tout est dans la façon et dans le moment de le faire. Vous savez que tout disparaît … même les problèmes !

Vous êtes ouvert aux autres.

Vous ne considérez pas les autres comme des ennemis potentiels. Vous êtes ouvert. De plus, la confiance est au centre de vos relations. C’est grâce à elle, au temps et au partage que vous construisez des relations solides.

Vous savez que l’instant présent n’est pas la vie future.

Votre intelligence émotionnelle vous permet de ne pas extrapoler. En effet, si le moment présent n’est pas le reflet du passé, il ne présume pas non plus de l’avenir. Partant de ce fait, vous savez que construire le futur est un travail de chaque instant.

En guise de conclusion et même si je ne suis pas vraiment une geek, je n’ai rien trouvé de mieux que la parole de Yoda pour résumer en quelques mots ce que votre sophrologue passera plusieurs séances à vous faire appliquer.