sport et sophrologieLe sport ne se limite pas à la force brute et à l’entraînement pour réussir en compétition. L’aspect psychologique joue un rôle essentiel dans la réalisation de nos actes et surtout dans leur réussite. La préparation mentale fait partie intégrante de la préparation sportive, quel que soit le niveau de pratique.

Sport et psychologie

Les premières expériences en psychologie du sport ont été réalisées par Norman Triplett, psychologue de l’université de l’Indiana, en 1897. À cette époque, déjà, l’objectif était de comprendre les mécanismes de la motivation et les effets de la présence d’une personne extérieure sur la performance.

Ces travaux ont ouvert la porte à de nombreuses expériences et à la mise en place d’un véritable « savoir » et de connaissances scientifiques sur la psychologie du sport qui se développeront à travers le monde en s’appuyant sur les travaux à de nombreux chercheurs.

C’est dans ce contexte qu’en 1967 Raymond ABREZOL a développé la sportive pour accompagner l’équipe de Suisse de ski. Les techniques mises en oeuvre ayant donné de bons résultats aux Jeux olympiques d’hiver de 1968, malgré le sacre de Jean-Claude Killy, d’autres sports ont décidé d’utiliser ces méthodes et de les adapter à leur discipline.