Test du dodow : sommeil et relaxation made in France

dodowsp1

Déballage du Dodow

Le dodow que je vous présente aujourd’hui, vous l’aurez compris, n’a rien à voir avec ce grand volatile originaire de l’île Maurice et aujourd’hui disparu.

Non, il sera plutôt question d’un petit accessoire très ingénieux, mis au point par une équipe française et qui va rendre la vie beaucoup plus facile pour toutes celles et tous ceux qui ont tant de mal à s’endormir… mais pas uniquement !

La vocation première de ce blog n’étant pas de tester ni de présenter des produits, j’ai beaucoup hésité avant de vous proposer ce billet.

Finalement, j’ai décidé de vous le présenter, car j’ai vraiment adoré le concept du dodow et, après l’avoir testé sous tous ses angles même les plus inattendus, et je pense vraiment qu’il peut vraiment aider certains d’entre vous.

Présentation du dodow :

À mi-chemin entre la coupelle et le poudrier design, le dodow et un petit appareil tout rond et lisse, dont rien ne dépasse. Pas de boutons ni de prise. On remarque simplement trois petits trous sur le dessus.

dodowsp2Il suffit d’effleure ce dessus pour mettre votre dodo en route et que ces trois trous fassent apparaître trois diodes bleues, dont l’intensité va varier d’un rythme de 11 à 6 cycles par minutes.

Si vous avez lu le billet sur comment s’endormir facilement, vous vous souviendrez certainement que ce seuil de 6 cycles par minute est aussi celui qui permet de déclencher le fameux baroréflexe… et c’est là tout le principe (et le génie) du dodow !

Les concepteurs du dodow ont tous été personnellement confrontés à des problèmes de sommeil et/ou pratiquent la méditation. Ils ont mis au point un produit qui nous aide dans la partie la plus critique du processus pour déclencher ce fameux baroréflexe si efficace : nous synchroniser et trouver le bon rythme .

Le mode d’emploi… attendez… heu… et bien il n’y en a pas, ou si peux ! Il se réduit au quelques illustrations ci-dessous. En fait, il suffit simplement de synchroniser sa respiration avec la lumière. D’inspirer quand elle s’étend, et d’expirer quand elle se rétrécit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour plus d’efficacité, le dodow gère non seulement le ralentissement, mais aussi le fait d’avoir des périodes d’expiration plus longues que les périodes d’inspiration, ce qui en accroît l’effet.

Mes tests grandeur nature :

Même si je suis tombée sous le charme design du dodow, vous imaginez bien que je ne pouvais pas me contenter de promesses ni de mes impressions personnelles, surtout si je devais vous en parler.

Les principes utilisés par cet appareil ne se limitent pas à l’endormissement. On les retrouve aussi dans nos exercices de relaxation et dans la méditation.

J’ai donc voulu soumettre le dodow à ces différents tests en l’utilisant en séances individuelles comme avec des groupes, et en le prêtant pour quelques soirs à une personne ayant des problèmes d’endormissement.

Première chose, le dodow a été initialement conçu pour projeter un halo bleu au plafond, dans une pièce sombre. Fixer les trois diodes, même en plein jour, peut provoquer un petit effet de persistance rétinienne. J’ai donc couvert le dodo d’un mouchoir en papier, puis d’un petit carré de Plexiglas opaque. Cela permet de diffuser la lumière et rend le dodow aussi efficace le jour que la nuit.

J’ai proposé le dodow en séance individuelle, comme un exercice de respiration : le résultat a été très positif. Une de mes clientes, qui avait beaucoup de difficulté à tenir un rythme régulier, a tout fait pour repartir avec. Le fait d’avoir un point de repère, une pulsation qui sait se faire oublier, mais est toujours disponible lui a vraiment plu.

L’appareil offre deux durées standard de 8 et 20 min avant de s’éteindre tout seul. Ayant testé le cycle de 8 minutes en cabinet, j’ai voulu essayer celui de 20 avec mes groupes de relaxation et pour une méditation. Pour cela, il me fallait résoudre un nouveau problème : comment permettre à tout le groupe de fixer le cycle lumineux ?

La solution est assez simple : soit vous travaillez en position allongée, et là il suffit d’utiliser le dodow comme centre du cercle et de les faire allonger en étoile, la tête vers l’appareil (mais la contrainte est celle de la luminosité). Soit vous optez pour la position assise, en cercle autour de l’appareil posé au sol. Je vous l’accorde, il reste quelques réglages à trouver. Gui et toute l’équipe, je suis à votre disposition pour échanger sur le sujet !

Concernant le test sur l’endormissement, ce qui est le but premier du dodow, les retours sont assez encourageants. La personne à qui j’ai demandé de faire le test l’a utilisé 4 soirs de suite, ce qui est relativement court. Les résultats ne sont pas magiques, mais très positifs. Elle a appris à prendre le rythme et à mieux ressentir l’effet de l’expiration longue. Elle ne s’endort pas comme un bébé, mais ses temps d’endormissement se réduisent. Elle continue sans… mais je crois qu’elle ne devrait pas tarder à s’équiper.

Mon avis global :

Que ce soit pour s’endormir, méditer ou simplement se relaxer, le principe du baroréflexe utilisé par le dodow est efficace, c’est indiscutable. L’avantage d’utiliser cet appareil réside vraiment dans la capacité de donner un rythme, un point de repère, et d’accompagner un ralentissement progressif.

Pour soi comme dans une utilisation professionnelle, c’est la simplicité de mise en oeuvre et la rapidité avec laquelle les utilisateurs l’intègrent qui fait toute la différence.

Il y a bien encore quelques petits points à améliorer, mais, globalement, tous les retours sont très positifs et j’ai définitivement inclus le dodow dans mes outils de travail.

Le Dodow est disponible chez Nature et Découverte, dans certaine pharmacies ou en ligne

Le commander en ligne

Retrouvez toutes les informations et commandez votre Dodow en toute sécurité.
Voir la fiche

Pour finir, je ne résiste pas au plaisir de partager cette vidéo de présentation. C’est elle qui m’a donné envie de découvrir le produit et a été à la source de cette belle rencontre avec une équipe de passionnés.

Par |2018-04-29T14:09:58+00:0002/03/2015|Méditation, Sommeil, Technique|

19 Comments

  1. Lagleyre 5 février 2016 à 15 h 53 min

    Ou commander un dodow ?merci

    • Sabine 7 février 2016 à 13 h 35 min

      Bonjour,
      Dans l’article vos trouverez le lien vers le site du fabricant. Il est également disponible chez Nature et Découverte, en magasin comme sur leur site de vente à distance.

  2. Beatrice 3 février 2016 à 10 h 14 min

    Bonjour est ce uniquement pour les personnes qui n’arrivent pas à s’endormir. Moi c’est plutôt des réveils très matinaux 4h 5h bref pas de grasse matinée pour moi.

    • Sabine 3 février 2016 à 11 h 13 min

      Bonjour,
      Effectivement, le dodow est plus adapté aux problèmes d’endormissement qu’à ceux des réveils très matinaux.
      En cas de réveils avancés, il y a généralement 3 causes :
      * La plus simple : vous avez votre compte de sommeil. Nos besoins varient avec l’âge et l’activité hormonale.
      * la plus facile à résoudre : est-ce un problème environnemental (lumière, bruit, activité dans la maison) ?
      * la plus complexe : aucun des cas précédents, vous êtes éveillé tôt mais fatiguée. Avez-vous un traitement particulier ? Certains médicament agissent de la sorte. Avez-vous des angoisses, du stress, un épisode dépressif ? Cela peut jouer. Pour ce cas, je vous conseil de consulter un spécialiste du sommeil qui vous accompagnera.

  3. Anne-Françoise MORIN 8 janvier 2016 à 10 h 28 min

    Merci Sabine pour le partage de l’existence de cette invention. Voilà un outil à faire connaitre absolument.

    • Sabine 8 janvier 2016 à 10 h 35 min

      Je trouve aussi Anne-Françoise ! N’hésitez pas à venir participer au tirage au sort pour essayer d’en gagner un, ça commence la semaine prochaine.

  4. Pascal 27 décembre 2015 à 18 h 13 min

    Bonjour.
    Pour un insomniaque cela paraît presque magique.
    Juste la lumière diminue et change ?
    J’ai un peu de peine à concevoir comment ce caller sur une lumière qui s éteint et s allume.
    Comment savoir quand inspirer expirer ?
    Je suis novice merci de vos retours

  5. Ananta Agnès Ananta 6 mars 2015 à 13 h 17 min

    Bonjour, En effet merci pour ce partage je trouve ce concept très intéressant

  6. Isabelle Charra
    Isabelle Charra 3 mars 2015 à 8 h 55 min

    merci pour ton information, je trouve là un appareil qui va me permettre de proposer la cohérence cardiaque

  7. Christine Fournier-blanc
    Christine Fournier-blanc 2 mars 2015 à 22 h 49 min

    Merci beaucoup pour cette information, c’est intéressant

  8. Sophie Caristan-Llamas 2 mars 2015 à 23 h 18 min

    Merci Sabine Pernet – Sophrologue ! ;o)

  9. Gaëtan Raimondi Sophrologue
    Gaëtan Raimondi Sophrologue 2 mars 2015 à 15 h 16 min

    Merci !!!!

  10. Sabine Pernet
    Sabine Pernet 2 mars 2015 à 15 h 00 min

    De rien ! J’ai vraiment été épatée par les résultats, que ce soit en individuel ou en groupe. Si, vous aussi ça peut vous aider.

  11. Nathalie Vallet Sophrologue
    Nathalie Vallet Sophrologue 2 mars 2015 à 13 h 23 min

    génial!!! ça me donne vraiment envie de l’essayer…

  12. Sabine Pernet - Sophrologue
    Sabine Pernet - Sophrologue 2 mars 2015 à 12 h 36 min

    Merci à tous… mais je crois que tout le mérite revient à l’équipe de ses inventeurs. Il faut du courage et de la ténacité pour aller au bout d’un projet comme celui-ci. Le défendre auprès des banques et autres partenaires n’a pas dû être facile tous les jours…

  13. Pascale Rocher 2 mars 2015 à 13 h 23 min

    Merci Sabine

  14. Caroline Quemener Sophrologue
    Caroline Quemener Sophrologue 2 mars 2015 à 10 h 42 min

    Merci pour cette découverte et ces excellentes explications

  15. Sandrine Cordani 2 mars 2015 à 10 h 30 min

    Super, Dodow commandé l’article m’a donné envie ! Merci Sabine Pernet – Sophrologue

  16. Florent Ascensio 2 mars 2015 à 9 h 57 min

    bravo et merci pour cet article Sabine !!! je partage 🙂

Les commentaires sont fermés.

X