Dodow - Sommeil - Sophrologue Béthune - Sabine PERNET

Déballage du Dodow

Le dodow que je vous présente aujourd’hui, vous l’aurez compris, n’a rien à voir avec ce grand volatile originaire de l’île Maurice et aujourd’hui disparu.

Non, il sera plutôt question d’un petit accessoire très ingénieux, mis au point par une équipe française et qui va rendre la vie beaucoup plus facile pour toutes celles et tous ceux qui ont tant de mal à s’endormir… mais pas uniquement !

La vocation première de ce blog n’étant pas de tester ni de présenter des produits, j’ai beaucoup hésité avant de vous proposer ce billet.

Finalement, j’ai décidé de vous le présenter, car j’ai vraiment adoré le concept du dodow et, après l’avoir testé sous tous ses angles même les plus inattendus, et je pense vraiment qu’il peut vraiment aider certains d’entre vous.

Présentation du dodow :

À mi-chemin entre la coupelle et le poudrier design, le dodow et un petit appareil tout rond et lisse, dont rien ne dépasse. Pas de boutons ni de prise. On remarque simplement trois petits trous sur le dessus.

dodow dessus- Sophrologue Béthune - Sabine PERNET Il suffit d’effleure ce dessus pour mettre votre dodo en route et que ces trois trous fassent apparaître trois diodes bleues, dont l’intensité va varier d’un rythme de 11 à 6 cycles par minutes.

Si vous avez lu le billet sur comment s’endormir facilement, vous vous souviendrez certainement que ce seuil de 6 cycles par minute est aussi celui qui permet de déclencher le fameux baroréflexe… et c’est là tout le principe (et le génie) du dodow !

Les concepteurs du dodow ont tous été personnellement confrontés à des problèmes de sommeil et/ou pratiquent la méditation. Ils ont mis au point un produit qui nous aide dans la partie la plus critique du processus pour déclencher ce fameux baroréflexe si efficace : nous synchroniser et trouver le bon rythme .

Le mode d’emploi… attendez… heu… et bien il n’y en a pas, ou si peux ! Il se réduit au quelques illustrations ci-dessous. En fait, il suffit simplement de synchroniser sa respiration avec la lumière. D’inspirer quand elle s’étend, et d’expirer quand elle se rétrécit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour plus d’efficacité, le dodow gère non seulement le ralentissement, mais aussi le fait d’avoir des périodes d’expiration plus longues que les périodes d’inspiration, ce qui en accroît l’effet.

Mes tests grandeur nature :

Même si je suis tombée sous le charme design du dodow, vous imaginez bien que je ne pouvais pas me contenter de promesses ni de mes impressions personnelles, surtout si je devais vous en parler.

Les principes utilisés par cet appareil ne se limitent pas à l’endormissement. On les retrouve aussi dans nos exercices de relaxation et dans la méditation.

J’ai donc voulu soumettre le dodow à ces différents tests en l’utilisant en séances individuelles comme avec des groupes, et en le prêtant pour quelques soirs à une personne ayant des problèmes d’endormissement.

Première chose, le dodow a été initialement conçu pour projeter un halo bleu au plafond, dans une pièce sombre. Fixer les trois diodes, même en plein jour, peut provoquer un petit effet de persistance rétinienne. J’ai donc couvert le dodo d’un mouchoir en papier, puis d’un petit carré de Plexiglas opaque. Cela permet de diffuser la lumière et rend le dodow aussi efficace le jour que la nuit.

J’ai proposé le dodow en séance individuelle, comme un exercice de respiration : le résultat a été très positif. Une de mes clientes, qui avait beaucoup de difficulté à tenir un rythme régulier, a tout fait pour repartir avec. Le fait d’avoir un point de repère, une pulsation qui sait se faire oublier, mais est toujours disponible lui a vraiment plu.

L’appareil offre deux durées standard de 8 et 20 min avant de s’éteindre tout seul. Ayant testé le cycle de 8 minutes en cabinet, j’ai voulu essayer celui de 20 avec mes groupes de relaxation et pour une méditation. Pour cela, il me fallait résoudre un nouveau problème : comment permettre à tout le groupe de fixer le cycle lumineux ?

La solution est assez simple : soit vous travaillez en position allongée, et là il suffit d’utiliser le dodow comme centre du cercle et de les faire allonger en étoile, la tête vers l’appareil (mais la contrainte est celle de la luminosité). Soit vous optez pour la position assise, en cercle autour de l’appareil posé au sol. Je vous l’accorde, il reste quelques réglages à trouver. Gui et toute l’équipe, je suis à votre disposition pour échanger sur le sujet !

Concernant le test sur l’endormissement, ce qui est le but premier du dodow, les retours sont assez encourageants. La personne à qui j’ai demandé de faire le test l’a utilisé 4 soirs de suite, ce qui est relativement court. Les résultats ne sont pas magiques, mais très positifs. Elle a appris à prendre le rythme et à mieux ressentir l’effet de l’expiration longue. Elle ne s’endort pas comme un bébé, mais ses temps d’endormissement se réduisent. Elle continue sans… mais je crois qu’elle ne devrait pas tarder à s’équiper.

Mon avis global :

Que ce soit pour s’endormir, méditer ou simplement se relaxer, le principe du baroréflexe utilisé par le dodow est efficace, c’est indiscutable. L’avantage d’utiliser cet appareil réside vraiment dans la capacité de donner un rythme, un point de repère, et d’accompagner un ralentissement progressif.

Pour soi comme dans une utilisation professionnelle, c’est la simplicité de mise en oeuvre et la rapidité avec laquelle les utilisateurs l’intègrent qui fait toute la différence.

Il y a bien encore quelques petits points à améliorer, mais, globalement, tous les retours sont très positifs et j’ai définitivement inclus le dodow dans mes outils de travail.

Le Dodow est disponible chez Nature et Découverte, dans certaine pharmacies ou en ligne

Le commander en ligne

Retrouvez toutes les informations et commandez votre Dodow en toute sécurité.
Voir la fiche

Pour finir, je ne résiste pas au plaisir de partager cette vidéo de présentation. C’est elle qui m’a donné envie de découvrir le produit et a été à la source de cette belle rencontre avec une équipe de passionnés.