fbpx

Livre : l’Art de la Simplicité – Simplifier sa vie c’est l’enrichir

L'art de la simplicitéL’art de la simplicité, de se défaire du superflu pour se concentrer, de profiter pleinement de ce que l’on aime, de ce qui vous apporte confort et plaisir. Voilà qui résume assez bien ce petit livre de Dominique Loreau.

Cet art de la simplicité ne concerne pas que nos placards ou nos intérieurs, il touche toutes les facettes de notre vie.

Il contribue à bâtir un mode de vie différent, qui laisse la place au bien-être, au mieux-vivre.

Construit autour de l’expérience de vie de l’auteur au Japon et de sa découverte de la philosophie orientale, ce livre se voulait un petit manuel à l’usage des femmes occidentales. Dans les faits, il a s’adresse à tous.

L’art de la simplicité par le vide

Ce livre se penche sur un problème déjà abordé au fil de différents articles de ce blog : depuis plus de 100 ans, notre société occidentale nous incite à consommer toujours plus. La possession est devenue une échelle de valeurs sociale : plus nous possédons, plus nous accumulons, et plus nous serions riches, plus nous aurions réussi socialement.

Qu’est-ce qui nous pousse vraiment à nous ruer pour acheter le dernier téléphone sorti, le dernier gadget à la mode, celui qu’il « faut avoir » ? En quoi cela nous aide-t-il à nous sentir ou même à vivre mieux ?

Réalisons-nous que toute cette nouveauté nécessite des ressources ? Entre le premier janvier et le 16 août 2016 nous avons consommé tout ce que la terre était capable de produire comme richesse en une année.  Nous vivons à crédit jusqu’au 31 décembre.

Nos armoires se remplissent et nous avons tous la même réflexion : pourquoi jeter ? C’est du gaspillage, cela peut encore servir. Mais le gaspillage, c’est de conserver sans jamais utiliser toutes ces choses. C’est d’avoir sans nécessité.

La simplicité passe donc par le vide, le fait d’acheter moins, non pas pour consommer moins, mais mieux. Mais aussi de faire le vide dans ses placards, sans pour autant jeter à perte, au contraire. En effet, si les choses que vous conservez ne vous sont pas utiles, elles peuvent l’être pour d’autres.

Apprendre à faire le vide.

Ce livre, l’art de la simplicité, est une réflexion sur nos habitudes de vie. Un petit guide vous montre à quel point il est finalement possible de réduire toutes ces choses qui nous entourent et nous encombrent.

Espace, lumière, ordre, voilà ce dont l’homme a besoin pour vivre, autant que de nourriture ou d’un bon lit.

Le Corbusier

Au fil des pages, vous découvrirez comment adapter cette vision à votre maison, à votre corps, mais aussi à l’esprit. Car l’art de la simplicité va au-delà du simple aspect matériel.

L’art de la simplicité vous accompagne également dans la construction d’une autre approche de votre vie quotidienne. Il propose d’appliquer ce vide pour changer ses habitudes, avec moins de stress, plus de concentration et de calme.

Pourquoi j’aime ce livre ?

Comme beaucoup d’autres livres de ce genre, l’art de la simplicité regroupe un très grand nombre de recommandations et de conseils. Il me semble totalement illusoire de vouloir tous les appliquer en même temps, ce serait un changement trop radical.

L’art de la simplicité peut être abordé au travers d’une lecture linéaire pour une première découverte.  Pour autant, ce livre a l’intelligence de ne pas vous y pousser.

En effet, ici, pas de démarche par étapes, pas de cliquet, pas de stades à franchir. Au contraire, on peut y piocher, ici ou là, ce qui nous intéresse ou nous parle sur le moment.

Finalement, Dominique Loreau a fait de ce livre un compagnon, un de ces livres sur lesquels on prend plaisir à revenir, un de ces livres fil-rouge qui vous accompagne dans une démarche qui reste personnelle.

Enfin, j’aime ce livre, car, et c’est l’essentiel, il ne propose pas le vide pour le vide. Ce n’est pas un vide nihiliste et triste. Ici, c’est un vide constructif, un vide qui permet de se tourner vers l’autre. Un vide qui laisse la place à l’action, au meilleur de soi et de ce que nous possédons ou aimons. Une réduction de la quantité au profit de la qualité que chacun peut aborder à son rythme.

Références

Poche: 320 pages - Editeur : Marabout (20 mars 2013) - Collection : Psychologie - Langue : Français - ISBN-10: 2501084861

Le livre

L’art de la simplicité : simplifier sa vie c’est l’enrichir – Pocket Marabout -Dominique Loreau

Du même auteur

L’art de l’essentiel : Jeter l’inutile et le superflu pour faire de l’espace en soi

Par |2018-08-08T12:46:30+00:0003/10/2016|Livres, Méditation, Stress|

3 Comments

  1. Marie Delpech
    Marie Delpech 4 octobre 2016 à 20 h 28 min

    Je l’ai il est très bien je confirme !!

  2. Beatrice Betty Lelarge
    Beatrice Betty Lelarge 4 octobre 2016 à 4 h 28 min

    À lire!

  3. Stephanie Amarre
    Stephanie Amarre 3 octobre 2016 à 10 h 27 min

    Tres bon livre

Les commentaires sont fermés.

X