/Le Burn Out : 115 pages pour faire le tour de la question

Le Burn Out : 115 pages pour faire le tour de la question

Le burn outLe burn out est un grand sujet, tout le monde en parle. Parfois de façon détaillée et très technique, mais sans en aborder toutes les facettes.

D’autres préfèrent rester évasif et brandir cette grande menace, jouant les Philippulus pour rallier à leur cause ou proposer leurs services. Les amateurs de Tintin reconnaîtront ce personnage atypique.

Le livre que je vous propose de découvrir ce mois-ci va vous permettre de faire le point sur le sujet au travers d’une centaine de pages, soit un week-end pluvieux. Ça tombe bien, il nous en reste avant le printemps !

Le burn out : panorama complet

La collection “Que sais-je ?” a toujours été réputée pour la qualité de ses ouvrages monothématiques. Le burn out de Philippe Zawieja ne déroge pas à la règle.

En effet, le burn out est un ouvrage de synthèse qui ne se concentre pas uniquement sur les aspects cliniques du burn out. Ces derniers ne sont abordés qu’en préambule au reste de l’ouvrage.

Pour cette raison, en plus de la symptomatologie associée au burn-out , c’est l’un des rares ouvrages qui prend le temps d’aborder l’ensemble des formes de détresses et l’épuisement professionnel.

Ensuite, cet ouvrage nous ouvre les portes sur nombre de sujets rarement abordés, mais qui contribuent à notre connaissance, et seront très utiles pour celles et ceux qui interviennent sur ce sujet en entreprise :

  • Les approches théoriques et modèles d’analyse du burn out;
  • La mesure du burn out;
  • Les déterminants et facteurs de risque du burn-out;
  • La prise en charge et la prévention en entreprise.

Présentation par l’éditeur:

Le burn-out est classiquement défini par trois phases telles qu’elles ont été énoncées par la psychologue américaine Christina Maslach :

  • une phase d’épuisement professionnel, dont les signes peuvent être très divers (apathie ou, au contraire, hyperactivité professionnelle de type workhaholism);
  • une phase de dépersonnalisation, dite de « cynisme », contribuant à la déshumanisation de la relation avec les tiers (collègues, usagers, patients, clients, etc.);
  • une phase de perte d’estime de soi, marquée par un syndrome dépressif.

Globalement, l’épuisement professionnel, qui connaît aussi d’autres formes ( compassionnelle, épuisement émotionnel, etc.), affecterait 20 % de la population active. Le burn-out toucherait de 25 à 40 % des infirmières, médecins, travailleurs sociaux ou enseignants, mais aussi, à des degrés divers, entraîneurs sportifs, prêtres, policiers, pompiers, avocats, magistrats, salariés des centres d’appel téléphonique…

En fait, le phénomène atteint tous les métiers, toutes les fonctions et toutes les professions dans tous les secteurs économiques.

Mais, devenu la star des risques psychosociaux, le mot burn-out est à présent utilisé à tort et à travers, comme le fut le quelques années plus tôt.

Cet ouvrage propose une synthèse de nos connaissances sur le burn-out. Il en précise la comme les effets psychologiques et économiques et invite à penser la prise en charge et la prévention de cette réalité du monde du travail.

Pourquoi j’aime ce livre

Le burn out de Philippe Zawieja est probablement l’un des de référence les plus complets qui remplissent ma bibliothèque. Et quand je parle d’un livre de référence, il faut prendre ce terme au sens propre.

En effet, même si Le burn out apporte de nombreuses explications et analyses, il est avant tout une porte ouverte vers une multitude d’autres travaux. La bibliographie qui complète ce livre ne fait pas moins de 5 pages recto/verso.

Ce livre apporte donc une somme de connaissances sous la forme d’une synthèse très complète qui permet de prendre toute la mesure du sujet. Par ailleurs, il vous dirige vers de nombreux autres travaux qui répondent à des questions précises.

En conclusion, il est l’une des clés essentielles pour savoir enfin de quoi l’on parle et faire le tri dans les différents articles qui paraissent ici ou là.

Le burn out

Le burn out

Auteur : Philippe Zawieja

Poche: 128 pages

Editeur : PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE – PUF (8 avril 2015)

Collection : Que sais-je ?

Langue : Français

ISBN-10: 2130633560

By | 2017-03-06T11:12:35+00:00 27/02/2017|Burn-out, Livres, Stress|

7 Commentaires

  1. Cathy Devloo
    Cathy Devloo 28 février 2017 à 8 h 21 min

    Delphine Fifer

  2. Dalila Benhatta
    Dalila Benhatta 27 février 2017 à 9 h 48 min

    Oui ce Que sais-je est vraiment bien !

  3. Marie Desruelles
    Marie Desruelles 27 février 2017 à 9 h 43 min

    J’ai eu l’occasion de le constater dans mes accompagnements

  4. Marie Desruelles
    Marie Desruelles 27 février 2017 à 9 h 41 min

    J’en conviens même si le processus est identique

  5. Sabine Pernet
    Sabine Pernet 27 février 2017 à 9 h 36 min

    Marie Desruelles, je suis entièrement d’accord sur le fait qu’avoir vécu un burn-out donne une certaine expérience, un vécu sur le sujet… mais pour certains c’est aussi un piège. Le risque est de voir l’ensemble des burn outs identiques au sien… alors qu’ils sont tous différents. C’est aussi l’objectif de ce livre : faire prendre de la diversité des causes et des manifestations.

  6. Marie Desruelles
    Marie Desruelles 27 février 2017 à 9 h 18 min

    Merci Sabine, il est plus facile de parler du burn out quant on est passé par cette case mais des informations complémentaires sont toujours les bienvenues

Les commentaires sont fermés.

X