cohérence cardiaque sommeilTrouver le sommeil n’est pas toujours facile, c’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de découvrir un exercice de cohérence cardiaque susceptible de vous faciliter les choses.

Pour certains d’entre nous, moi la première, il suffit de décider de ne penser à rien et de tout faire pour trouver le sommeil… pour que l’inverse se produise.

De même, certains exercices demandent tellement de concentration que cela maintient mon esprit en éveil et n’arrange absolument rien. Lutter ne fait souvent que rendre les choses encore plus difficiles.

Les techniques de respiration, ou de cohérence cardiaque, qui permettent de faciliter un peu le processus d’endormissement.

La cohérence cardiaque en quelques mots.

cohérence cardiaque

© Dodow Team

S’il fallait définir la cohérence cardiaque en quelques mots, je dirais que c’est une méthode qui permet, au travers d’exercices respiratoires, de rétablir l’équilibre entre l’état de repos et l’état d’alerte.

Sachant que

  1. nous oscillions en permanence entre ces deux extrêmes;
  2. que la respiration est la seule fonction neurovégétative sur laquelle il nous est possible d’agir directement et de façon plus ou moins précise;
  3. que cette action a pour conséquence de ralentir le rythme cardiaque…

Je pense que vous avez saisi tout l’intérêt de ces exercices.

La cohérence cardiaque est probablement l’un des outils les plus efficaces pour trouver le sommeil ou simplement se relaxer, d’où son utilisation en sophrologie, mais aussi de la méditation de pleine conscience ou d’autres approches de la relaxation.

Sommeil et cohérence cardiaque

Après avoir sauvé les nuits de plus de 20 000 utilisateurs grâce à leur invention, l’équipe de Dodow va proposer une série de vidéos et des articles sur les principes et l’utilisation de la cohérence cardiaque.

Le principe de l’exercice que j’ai sélectionné pour vous est aussi simple que les quelques consignes à suivre. Il vous faut :

  • Vous installer confortablement pour visionner la vidéo.
  • Inspirer quand la bille monte et expirer quand elle descend.

Rien de plus !

C’est simple, non ? Comment ça marche ? Et bien, un rythme de 6 respirations par minute provoque un réflexe dont nous avons déjà parlé en détail dans un article précédent.

Ce réflexe stimule votre système parasympathique et contribue à baisser le rythme cardiaque et la tension artérielle par vasodilatation. Avec un peu de pratique et une montre, vous pourrez réitérer cet exercice au moment du coucher ou en cas de réveil nocturne.

À vous les nuits réparatrices !