Temps de lecture : 3 minutes

Quitter sa zone de confortMieux qu’une bonne résolution, je vous propose 50 défis ludiques – et un peu déjantés – pour quitter sa zone de confort en 2018 !

En juillet dernier, lors de la parution de l’article sur la zone de confort, vous aviez été nombreux à poser des questions très pratiques sur comment en sortir ? Comment, de façon pratique, quitter sa zone de confort ?

Par conséquent, quand j’ai reçu la proposition de mes amis du M3 Journal de tester leur dernière création sur le sujet, je n’ai pas hésité une seule seconde !

Après quelques semaines de test avec un petit groupe d’ami(e)s et la famille, j’ai décidé de partager cette découverte avec vous.

S’il faut encore vous convaincre

A priori, vous êtes très nombreux à avoir compris l’intérêt de quitter sa zone de confort. Vous êtes nombreux à vouloir lutter contre cette peur de l’inconnu qui nous incite à vivre dans la routine.

De plus, cet article met en lumière à quel point la zone d’apprentissage, qui jouxte la zone de confort, pouvait être riche d’expériences.

Par conséquent, je vous proposais d’apprendre à quitter cette zone de confort grâce à 3 étapes très simples :

  1. Couper le pilote automatique
  2. Explorer la zone d’apprentissage
  3. Sortir à petits pas de votre zone de confort.

Pourtant, derrière cette apparente simplicité, les choses ne sont pas toujours faciles à mettre en oeuvre. Et c’est là qu’intervient « Ciao Confort Zone », la dernière création de M3 Journal.

50 Défis pour quitter sa zone de confort.

D’abord, un constat : ce n’est pas facile de quitter sa zone de confort. C’est un véritable défi ! Aussi, autant rendre les choses ludiques et agréables.

Toute l’équipe de M3 journal a donc regroupé 53 défis, plus ou moins faciles, pour aider à quitter sa zone de confort.

Regroupés sous forme d’un jeu de cartes, ils vous inviteront à progresser, sous forme de défis, dans 6 domaines :

  1. Le domaine social pour entretenir ou élargir votre cercle d’amis et de connaissances.
  2. La bienveillance, pou vous inciter à devenir acteur et parce que son propre bien-être passe aussi par celui des autres.
  3. L’expérience, ou plutôt la capacité à les provoquer, à prendre l’initiative.
  4. La gratitude, car nous en avons tous besoin et c’est un moteur.
  5. La confiance en soi. Probablement les défis les plus difficiles, car ils nous exposent au regard des autres… mais aussi les plus efficaces !
  6. La santé, car sortir de sa zone de confort, c’est aussi se reprendre en main !

Même s’il est possible de jouer seul et à son rythme, se trouver un ou deux partenaires est beaucoup plus motivant pour tenir les 13 semaines de jeu.

Rassurez-vous, si vous ne trouvez aucun volontaire dans votre entourage, il existe déjà des groupes sur Facebook qui se sont constitués.

Du reste, je trouve que ce jeu est encore plus efficace à plusieurs. En effet, même s’il nous faut réaliser nos défis, on se pose toujours la question de savoir comment les autres vont gérer les leurs. Cela pousse à se remettre en question. Bref, cela boost encore plus.

Et ça se passe comment ?

Les règles sont très simples : chacun pioche une carte… et doit réaliser le défi qui lui est proposé en 48 h.

sortir de sa zone de confort

Par contre, si vous tirez une des cartes « Super challenge », qui portent assez bien leur nom… vous vous retrouvez avec un défi à respecter durant toute la semaine.

Chacune de ces cartes rapporte 2 ou 4 points et le premier à totaliser 120 points , ou celui qui a le plus de points au bout des 13 semaines, a gagné.

En définitive, peu importe le nombre de points accumulés. En effet, le plus important n’est pas là. Le plus important est de les avoir faits… ou même simplement essayé de le faire.

Ces défis sont relativement simples à mettre en oeuvre (à une ou deux exceptions qui testeront vraiment votre volonté). Il n’y a rien de bien compliqué, bien au contraire.

Pourtant, chaque défi est un pas en dehors de votre zone de confort. Pou vous rendre compte de l’importance de vos progrès, je vous invite à noter chacun de vos défis et ce que vous ressentez en le recevant. Comment anticipez-vous les choses.

Après l’avoir réalisé, décrivez votre ressenti. Était-ce si difficile ? Comment vous sentez-vous ? Et comparez… vous serez surpris de constater que l’on se fait parfois des montages de choses finalement très accessibles.

Mon retour d’expérience.

Je suis encore loin des 13 semaines… mais nous jouons à 3 et les résultats sont assez surprenants. J’avoue avoir « triché » en refusant un défi, pas encore prête… mais je l’ai remplacé.

Notre petit groupe se surprend toutes les semaines à réaliser des choses très agréables et presque… naturelles. L’un des participants n’en revient toujours pas de la facilité avec laquelle il réussit à quitter sa zone de confort. Il se surprend à chaque défi !

Non, ne comptez pas sur moi pour vous donner plus d’exemples que ce qu’il y a sur les photos que j’ai été autorisée à utiliser ! Il faut garder la surprise.

Mieux que le Times up ou le Pictionary, « Ciao confort zone » c’est un peu le jeu dont on est réellement le héros et ça, ça fait vraiment du bien !

Si vous souhaitez les acheter, vous le trouverez sur le site de l’éditeur, avec qui je n’ai aucun lien commercial.