/Ikigai : le sens, la raison de se lever tous les matins

Ikigai : le sens, la raison de se lever tous les matins

ikigai - sensIkigai est un terme japonais qui peut se traduire par le sens, la raison d’être, de se lever le matin, ce qui vous donne la joie de vivre.

Le sens que nous donnons à nos actions, la raison pour laquelle nous les faisons, revêt un aspect essentiel dans notre équilibre.

Toutefois, trouver et maintenir cet ikigai si cher aux centenaires d’Okinawa n’est pas toujours chose facile.

Pour de multiple raisons, il nous arrive souvent de perdre ce fil d’Ariane. Je vous proposerai donc un petit de réflexion qui vous aidera certainement à retrouver ce chemin.

L’importance du sens

Le sens que nous donnons à nos actes est un élément primordial. En effet, sans lui, il ne pourrait y avoir ni motivation, ni joie, ni à faire les choses.

Ensuite, s’il était besoin de le rappeler, son absence est à la source des deux maux dont nous avons déjà largement parlé : le burn-out et le bore out.

Mais le sens que nous donnons à nos actes, à notre vie, nous est propre. Il n’existe aucun standard en la matière. Partant de ce fait, il revient à chacun d’entre nous de trouver et entretenir cette motivation. C’est une démarche personnelle.

Toutefois, pris dans nos contraintes, dans les obligations réelles ou supposées, nous avons du mal à couper le pilote automatique. En conséquence, nous délaissons cet ikigai, cette raison d’être, au profit de la routine… jusqu’à ce que cette dernière nous rattrape.

et sens

La sophrologie peut-elle aider à retrouver ce sens ? Non, du moins pas directement. J’irais même jusqu’à dire que l’absence de raison d’être, de motivation peut être un réel frein aux approches proposées.

En effet, comment travailler une visualisation positive ou proposer une -acceptation positive quand, pour le sophronisé, il n’est plus possible de se projeter dans un futur positif ?

Dans ces situations, la sophrologie ne peut être envisagée comme une solution directe. Pourtant, elle garde tout son intérêt dans l’accompagnement de la quête du sens. Mais, une fois encore, cette quête est personnelle.

changementSi vous vous souvenez du cycle du changement, la (re)découverte du sens fait partie intégrante du déclic nécessaire au rebond. Elle est étroitement liée à ce point de bascule qui nous fait passer du bilan au projet.

Partant de ce fait, la sophrologie peut être utilisée pour retrouver un peu de stabilité, pour lâcher prise et surtout couper ce pilote automatique qui nous guide trop souvent.

Ensuite, elle peut aider à prendre le recul nécessaire, à accepter un certain nombre de choses, à ouvrir les yeux sur d’autres. Bref, à rétablir un espace propice à la réflexion et à la recherche de cet ikigai.

Retrouver son ikigai

Redonner du sens, retrouver les bonnes raisons pour lesquelles vous vous levez le matin est donc un processus individuel. Certain(e)s auront simplement besoin de faire une pause, de prendre un peu de recul et de prendre le temps d’y réfléchir.

Au contraire, d’autres auront plus de mal à couper le pilote automatique, à sortir du cadre dans lequel ils sont enfermés depuis plus ou moins longtemps.

En conséquence, ils auront besoin d’un fil conducteur, d’un support pour initialiser cette réflexion. Une fois encore, la détermination doit être propre à chacun. Un guide extérieur peut orienter ou influencer la réflexion.

ikigai sens - modeIl existe certainement plusieurs outils qui permettent à chacun d’effectuer ce sur soi. Pour ma part, j’aime assez celui basé sur le principe des diagrammes de Venn.

Ce petit outil, qui ne porte vraiment de nom spécifique, possède quelques avantages très intéressants.

Premièrement, il est graphique. Nous sommes nombreux à posséder cette caractéristique qui fait que notre cerveau est beaucoup plus réceptif quand l’aspect graphique et visuel entre en jeu.

Ensuite, il vous propose d’explorer, à votre rythme, de nombreux domaines de votre vie, de vos envies, de ce qui vous passionne.

Son objectif n’est pas de vous donner un résultat clair net et définitif. Ce n’est ni un calcul scientifique ni un cheminement logique.

Au contraire, prenez le temps, faites des essais, recommencez, donnez-vous le temps. Remplissez-le à votre rythme. Son seul objectif est de vous inciter à la réflexion. Rien ne vous empêche d’inscrire la même chose dans plusieurs cercles. Et, si vous êtes en panne d’inspiration, vous en trouverez de nombreux exemples sur internet.

Vous pouvez en télécharger une copie du modèle à la fin de cet article.

Et après ?

La vie nous oblige en permanence à faire des choix. Votre ikigai, votre raison d’être, va changer au fil de ces choix.

Ainsi, le sens que vous donnez à votre vie aujourd’hui ne sera peut-être pas celui qui prévaudra demain. Cela fait partie des choses et à nouveau il faudra l’accepter. Mais quelle importance ?

L’essentiel est que cette raison d’être soit toujours présente, qu’elle participe à la construction de votre bien-être. Qui sait, peut-être qu’elle fera de vous, comme pour les habitants d’Okinawa, un(e) centenaire !

N’oubliez pas d’activer les sous-titres en français.

By | 2017-05-09T06:39:17+00:00 09/05/2017|Changement, Créativité, Lâcher-prise|

7 Commentaires

  1. Evelyne Julliard
    Evelyne Julliard 9 mai 2017 à 23 h 48 min

    Merci tout est tellement bien dit et ce mouvement de vie me parle tellement tellement en cette période… je peux le partager sur ma page?

  2. Fabienne MSophro
    Fabienne MSophro 9 mai 2017 à 22 h 45 min

    Nathalie Arous

  3. Marie-Axèle Dutour-Péronne
    Marie-Axèle Dutour-Péronne 9 mai 2017 à 14 h 02 min

    Ikigaï Raphael Frs

    • Sabine Pernet
      Sabine Pernet 9 mai 2017 à 16 h 48 min

      Merci Marie-Axèle Dutour-Péronne ! Je ne connaissais même pas l’existence de Ikigaï ! Une belle découverte

  4. Nathalie Vallet
    Nathalie Vallet 9 mai 2017 à 11 h 51 min

    quel joli mot !!! IKIGAI !!! 🙂

    • Sabine Pernet
      Sabine Pernet 9 mai 2017 à 11 h 55 min

      Oui, plus je lis et plus je découvre de jolies choses dans le japonais… 生き甲斐 juste 4 idéogrammes pour exprimer tant de choses…

Les commentaires sont fermés.

X