Temps de lecture : 3 minutes

Changement et sophrologie

La vie d’une entreprise, quelle que soit sa taille ou son activité, n’est jamais un long fleuve tranquille. Qu’il soit question de compression, de fusion, d’acquisition, de réorganisation, de développement ou même d’innovation et d’investissement, les changements font partie intégrante de la vie d’une société. C’est le seul moyen de répondre aux menaces ou aux opportunités du marché et d’assurer son développement quand il n’y va pas simplement de la survie de l’entreprise.

Même si, en apparence, ces changements semblent compris et « relativement » bien acceptés par les employés, il est naturel qu’ils provoquent, même chez les plus enthousiastes, des moments de doute et d’incertitude. Ces moments sont de véritables générateurs d’angoisses et de réticences, capables de rendre impossibles des projets aussi simples que le réaménagement des bureaux ou le passage en open space.

Les outils du changement

Le passage en force, s’il est encore considéré comme une option satisfaisante par certains managers, est peut-être la pire des solutions. Coincé entre leurs peurs et l’obligation qui leur est faite de suivre le mouvement, il y a de fortes chances que des poches de résistances apparaissent et luttent de toutes leurs forces contre le changement. Ce frein aura pour conséquence, au mieux, un ralentissement du processus ou, au pire, la naissance d’une situation conflictuelle pouvant faire éclater la cohésion du groupe. Le conflit social peut également être une conséquence non négligeable de ce type de décision.

À l’opposée du passage en force John Kotter, « gourou » du leadership et du changement, enseignant à la Harvard Business School et auteur d’ouvrages de référence sur ce sujet, propose une approche d’accompagnement, une démarche progressive, en huit étapes, de la gestion du changement en entreprise :

  1. Créer un sentiment d’urgence pour motiver les esprits à affronter un problème difficile;
  2. Confier le pilotage du changement à un groupe soigneusement sélectionné;
  3. Trouver la bonne vision de l’avenir;
  4. Communiquer cette vision de façon à ce qu’elle soit comprise et acceptée;
  5. Lever les obstacles qui entravent l’action;
  6. Créer rapidement des succès;
  7. Ancrer le changement;
  8. Veiller à ce que le changement ne soit pas vaincu par des traditions tenaces.

Parce que cette démarche se base sur la communication, l’échange, la motivation, elle nécessite une ouverture d’esprit et un climat apaisé, propice aux interactions.

Les apports de la sophrologie

La sophrologie, au travers de la relaxation dynamique, peut être utilisée en entreprise comme un outil, un élément facilitateur de la conduite du changement en travaillant sur des points cruciaux comme :

  • La gestion du stress;
  • La prise de recul et le lâché prise;
  • La motivation;
  • La confiance en soi.

À partir de ces quatre éléments principaux, la sophrologie peut aider à éliminer les blocages, rétablir le dialogue ou développer un climat propice à la créativité et au bon déroulement du changement nécessaire à l’entreprise.

La mise en oeuvre.

L’intégration de la sophrologie dans une démarche de changement peut passer par les deux formes classiques que sont les séances de groupe ou les séances individuelles. Cependant, les séances de groupes présentent certaines contraintes qui peuvent en restreindre l’efficacité.

En effet, lors des séances, les étapes pré et post sophronique (voir « le déroulement d’une séance » pour plus d’informations) peuvent poser problème. Certains membres du groupe peuvent décider de s’autocensurer et ne pas lâcher prise en présence d’un supérieur hiérarchique ou d’une personne en qui ils n’ont pas entière confiance. Cette censure va créer un sentiment de frustration et faire perdre les bénéfices attendus.

Les modalités de mise en oeuvre des séances doivent donc s’envisager dans le cadre d’une collaboration entre toutes les parties prenantes.

Le cabinet FRh Conseil, cabinet-conseil en ressources humaines, et moi sommes à votre dispositionpour vous accompagner dans vos démarches de changement en répondant à vos problématiques et en tenant compte de vos spécificités.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant ci-dessous :