fbpx

Mindfullness : méditer sur sa respiration.

Pour étoffer un peu les sujets abordés sur ce blog, j’ai proposé à Muriel Lussignol de nous parler de la respiration, véritable trait d’union entre sophrologie et méditation.

MindfullnessMuriel Lussignol est Master coach professionnel certifié en life et corporate coaching par l’Institut de Coaching International.

Elle utilise principalement la PNL, l’analyse transactionnelle, la méditation de pleine conscience, et prochainement la sophrologie.

Elle pratique en particulier le coaching de transition de vie pour lequel elle se passionne, mais également tout ce qui touche à la forme et la perte de poids en lien avec une naturopathe.

Sa seconde spécialité est l’accompagnement des parents ainsi que les enfants à haut potentiel intellectuel sur des problématiques relatives à l’estime de soi, l’expression du potentiel, la motivation, la gestion des émotions, l’anxiété ou la communication.

Mindfullness : méditer sur sa respiration.

Comme en sophrologie, la respiration est un outil de base de la méditation de pleine conscience appelée aussi mindfullness. Prêter attention à sa respiration sans tenter de la modifier en aucune façon, c’est là un exercice qui peut paraître très simple mais qui est très intéressant lorsque l’on commence à pratiquer la méditation de pleine conscience.

Vous pouvez pour cela vous assoir, sur une chaise, un banc, ou le rebord de votre lit. Le dos droit, dans une posture qui inspire la dignité, les yeux clos. Les mains sur les genoux ou tournées paumes vers le ciel en signe d’acceptation de ce qui vient.

Concentrez-vous sur votre respiration.

INSPIREZ –

Pour cela, ressentez le passage de l’air frais entrant dans vos narines, puis suivez en conscience le chemin de l’air circulant dans votre corps, descendant jusqu’à vos poumons.  L’air qui se déploie jusque dans  la plus petite parcelle de vos organes, et qui poursuit sa route dans le sens inverse pour remonter, tiède, jusqu’à vos narines et ressortir tout aussi libre de votre corps.

EXPIREZ –

Sentez votre thorax, votre abdomen qui se soulève sans chercher à respirer plus lentement ou plus vite. Sans objectif de détente particulier. Simplement pour être là. Vous vous relaxerez d’autant plus que vous arrêterez d’essayer de rendre les choses différentes.

RESPIREZ vous n’êtes pas filmé !

La respiration est à la fois le premier et le dernier acte de notre vie. Le rendez-vous avec vous-même le plus important qui soit et auquel nous ne prêtons pourtant jamais attention. Sauf lorsque la respiration dysfonctionne (maladie, effort physique important…).

Alors aujourd’hui faites-vous ce cadeau : observez du mieux que vous pouvez votre souffle, ce qui se passe à ce moment précis. Soyez simplement conscient de ce qui est là, à cet instant. Laissez être ce qui est, sans faire quoique ce soit.

Et si une pensée passe par là vous détournant de votre objet de méditation, c’est très bien. Accompagnez-là avec bienveillance et sans jugement vers la sortie. Et revenez au souffle, encore et toujours. Patiemment. Comme un port d’attache puissant qui vous rappelle sans cesse où vous abriter lorsque la tourmente surgit.

Des questions, des compléments ? N’hésitez pas commenter cet article et partagez-le avec vos amis en cliquant ci-dessous :

Par |2018-04-29T14:10:42+00:0012/12/2012|Méditation|
X