//Méditation de pleine conscience : 3 minutes pour comprendre
Méditation de pleine conscience : 3 minutes pour comprendre 2017-07-28T12:34:14+00:00

Méditation de pleine conscienceLa méditation de pleine conscience, connue également sous le nom de Mindfulness-Based Reduction (MBSR), est au centre de nombreux articles ou reportages.

Cette technique étant destinée, comme la sophrologie, à accompagner la gestion stress ou de la douleur. Je vous propose aujourd’hui de nous arrêter quelques minutes pour en comprendre les bases et le principe.

Votre vision de la méditation de pleine conscience :

Avant de commencer à vous dévoiler quoi que ce soit sur la méditation de pleine conscience, je vous propose de faire un petit point. Répondez simplement par vrai ou faux à chacune des affirmations suivantes :

AffirmationVraiFaux
Pour méditer en pleine conscience, il faut arrêter de penser.
On ne peut méditer que lorsque l’on est calme.
Méditer, c’est réfléchir longuement.
La méditation de pleine conscience est une pratique religieuse.
Méditer a pour but de se relaxer après une journée fatigante.
Le but de la méditation est de supprimer les pensées désagréables.
Méditer est une pratique uniquement tournée vers soi-même.
Il faut des accessoires (encens, coussin de méditation) pour bien méditer.
Méditer, c’est laisser aller ses rêveries.
La méditation , c’est tourner et retourner ses pensées dans tous les sens.

Ça y est, vous avez noté vos réponses pour chacune des affirmations de cette liste ? Parfait ! Pour faire durer le suspense, je ne vais pas vous donner les réponses tout de suite, vous les trouverez dans la suite de ce texte. Je reviendrai sur cet exercice à la fin de l’article.

D’où vient le MBSR ?

Premièrement, il est intéressant de savoir que Le MBSR est une technique qui date de… 1979. Ensuite, elle ne vient ni des contreforts de l’Himalaya, ni des plaines de l’Inde, mais du Massachusetts, au nord-est des États-Unis.

En effet, la méditation de pleine conscience a été mise au point par Jon Kabat-Zinn. Professeur émérite de médecine, il a étudié sous la direction de Salvador Luria (Prix Nobel de Médecine) avant de soutenir sa thèse en biologie moléculaire au sein du prestigieux MIT en 1971.

La méditation de pleine conscience est le fruit de recherches sur les interactions esprit/corps pour la guérison. Kabat-Zinn et ses collègues ont étudié les effets sur le cerveau de la prise de conscience de chaque instant, de la façon dont le cerveau traite les émotions, en particulier lors du stress, et quels sont les effets qui en découlent sur le système immunitaire.

Sous sa forme originale, le MBSR est un programme de huit semaines, proposé par le Center of Mindfulness, établissement appartenant à la University of Massuchusetts Medical School. Ce programme est spécifiquement conçu pour les personnes atteintes de douleur chronique et/ou de pathologies liées au stress.

En conséquence, vous l’aurez compris, pas de religion, ni de rituel. En effet, la méditation de pleine conscience utilise des techniques issues de pratiques comme la méditation et le yoga, mais dans un contexte « neutre ». Ce qui lui permet également de faire l’objet de nombreuses recherches et de publications dans les revues scientifiques de référence.

Les principes de la méditation de pleine conscience.

Le MBSR se base sur des techniques issues de la méditation et du Hatha Yoga, dont il exploite les techniques de contrôle du comme peut le faire la sophrologie.

Pour bien comprendre le MBSR, il faut savoir qu’il existe deux formes de méditation :

  • La méditation de concentration, qui fait appel à des images et des mantras pour créer un centre d’attention. Mantrasqui vont jusqu’à accaparer la totalité de notre attention, ce qui va créer un sentiment de tranquillité.
  • La méditation dite de vision pénétrante, utilisée par le MBSR. Cela consiste à porter une attention pleine et entière au corps et à l’esprit dans l’instant présent.

La méditation de pleine conscience nous propose d’adopter une attitude d’observation, avec et en s’interdisant tout jugement. Elle demande d’être à l’écoute de notre corps, de nos sens. Mais aussi à l’écoute de notre esprit avec son cortège de difficultés liées à l’attachement, l’aversion ou les images réductrices que l’on peut avoir de soi.

Après avoir ainsi défini la méditation de pleine conscience, le très médiatique exercice du grain de raisin prend tout son sens : il propose à ceux qui le pratiquent de redécouvrir leurs 5 sens. Pour commencer, il invite à regarder, toucher, sentir, écouter et goûter ce raisin sec. Ensuite, cet exercice est un bon moyen d’apprendre à ne plus agir par automatisme. Il incite à prendre conscience de chacun de nos gestes et de chacune des informations transmises par notre corps. Par conséquent, il permet de découvrir l’attention au moment présent.

De par sa forme, un programme de huit semaines, et sa destination, les exercices proposés dans le cadre du MBSR sont faits pour permettre d’appliquer les principes de la méditation de pleine conscience à la vie de tous les jours. Ils se pratiquent en famille comme au bureau. Ils proposent une autre vision, plus ouverte et plus à l’écoute de soi comme des autres.

MBSR ou sophrologie ?

On peut se poser la question, mais ce serait obligatoirement réducteur. Les deux approches sont très semblables par l’utilisation du souffle et l’écoute du corps.

La sophrologie, dans sa pratique, demande peut-être moins de pratique avant d’en ressentir les effets. La méditation de pleine conscience nécessite une pratique beaucoup plus régulière. De fait, plus qu’un automatisme, elle devient une hygiène de vie, une façon de regarder le monde qui nous entoure avec bienveillance.

Allez, pour conclure, revenons sur le petit questionnaire du début. Alors, qu’en pensez-vous ? Pour la petite histoire, ce questionnaire reprend tous les lieux communs et les idées préconçues sur le MBSR. J’espère qu’en lisant cet article vous aurez compris que toutes ces affirmations sont fausses, et que je vous aurai permis de découvrir quelque chose en me lisant !

Les articles sur la méditation de pleine conscience.

Vous souhaitez en savoir plus ? Vous vous posez d’autres questions sur la pratique de la méditation de pleine conscience ?

Les articles suivant devraient répondre à toutes vos attentes.

X