Site icon Sophrologue Béthune – La Bassée

Le métier de sophrologue en 2021 – Les chiffres

À quoi ressemble le métier de sophrologue en 2021 ?

Comment avons-nous traversés les différents confinements ?

Quels sont nos activités, nos tarifs, nos chiffres d’affaires…

Pour la 6e année consécutive, nous allons essayer de répondre à toutes ces questions.

Que vous soyez sophrologue installé.e, en fin de formation ou que vous n’en soyez encre qu’au stade de la réflexion, vous trouverez certainement de nombreuses pistes de réflexions.

La méthodologie

Comme tous les ans, je précise que ces chiffres et les analyses n’ont absolument rien de scientifiques. Ils ne valent que par ce qu’ils représentent.

Ici, pas de population représentative ni de panel sélectionné. Tous les sophrologues installés depuis au moins un exercice fiscal pouvaient participer.

De fait, les réponses apportées sont celles de sophrologues issus de toutes les formations, Caycédienne ou non, de tous les courants et de tous les syndicats confondus ! Bref, une photo la plus complète possible.

Concernant les chiffres eux-mêmes, ils sont issus des données communiquées anonymement par les 475 participants. Mais c’est aussi le cas dans la plus part des des autres sondages.

Le chiffre peut vous paraître faible, mais des instituts de sondage renommé travaillent souvent avec une population moitié moins nombreuse.

En synthèse

S’il me fallait résumer cette étude en 6 point principaux :

Pour plus de détails, je vous invite à consulter en ligne ou à télécharger les résultas complets.

Rappel important

Cette étude, comme les précédentes et la globalité du site sont sous licence Creative Comon Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0)

Vous pouvez donc l’utiliser comme bon vous semble, dans sa globalité ou en partie. Vos seules contraintes sont :

Visualiser en ligne

Cliquez pour ouvrir

Télécharger

Quitter la version mobile