fbpx

Dans la presse – Gestion du stress : l’imagination au pouvoir.

gestion du stress - revue de pressDans le billet « La formation en entreprise s’intéresse à la sophrologie » , je citais un article écrit par Laurence Estival, journaliste à l’Expansion, paru dans le numéro de novembre 2013. Cet article se distingue de beaucoup d’autres par l’important travail de recherche et d’investigation ainsi que par la diversité des témoignages collectés par l’auteur.

La précédente version du site de ce magazine laissait à penser, avec une rubrique « Bien-être au travail » apparue quelques semaines avant la sortie du magazine, que cet article allait également être publié sur le web. Mais c’était sans compter sur une refonte qui a fait disparaître cette rubrique avec beaucoup d’autres.

Gestion du stress et remise à plat des modes managériaux.

Toutes les personnes interrogées, employées, cadres, sophrologues, chercheurs ou enseignants en arrivent à la même conclusion : le bien-être en entreprise devient un élément incontournable au sein de l’entreprise et la gestion du stress s’inscrit dans ce programme plus global du bien-être.

Les entreprises se retrouvent confrontées, d’une part à la nécessité de mobiliser leurs forces pour rebondir dans un climat économique morose où l’innovation va jouer un rôle important et, d’autre part à de récentes décisions de justice qui condamnent l’absence de réactivité de l’employeur face à une situation de stress et d’anxiété de salariés. La mise en oeuvre du bien-être au travail et la gestion du stress deviennent donc des enjeux pour lesquels il leur faut trouver le meilleur retour pour l’investissement le plus raisonnable, d’où une ouverture de plus en plus importante vers un panel de solutions, à la recherche de celle qui saura apporter la bonne solution à cette équation difficile.

J’aurais préféré partager avec vous un lien pointant vers le site de l’Expansion pour que vous puissiez lire cet article, mais, comme je l’ai dit plus haut, il y a fort à parier que cet article ne soit pas publié sur le web. À quelques jours de la parution du prochain numéro, et donc de la disparition du précédent, j’ai pris le risque de mettre en ligne cet article, ce qui me permet de la partager avec vous et de vous le faire découvrir. Les magazines qui traitent un tel sujet avec autant de profondeur sont trop rares…

Par respect pour le travail effectué, si vous citez ce document ou le réutilisez, n’oubliez pas de citer l’auteur et de faire mention de la source.

Par |2018-04-29T14:10:23+00:0012/12/2013|Entreprise|

2 Comments

  1. Karine Laurence
    Karine Laurence 22 septembre 2018 à 20 h 41 min

    Le trav..aïe..

  2. M Françoise Weyer
    M Françoise Weyer 22 septembre 2018 à 16 h 09 min

    Merci Sabine . En entreprise, je ne sais pas si cela évolue. Au sein de mon hopital, tous personnels confondus partent dès la fin de leur service pour ne pas rester une minute de plus. Même pour un atelier sophro hebdomadaire accessible sur place à un tarif CE. Ceux qui venaient sont de moins en moins disponibles …..Des besoins, il y en a pourtant …;

Les commentaires sont fermés.

X